« Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E » est un long-métrage d’espionnage réalisé par Guy Ritchie sorti en 2015.

Deux agents de la CIA et du KGB doivent s’allier afin de déjouer une menace criminelle qui menace le monde…

Henry Cavill (« Superman« , « The Witcher« ) interprète le rôle de Napoléon Solo, il est accompagné par Arnie Hammer The Social Network », « Call Me By Your Name ») ainsi que d’Alicia VicanderTomb Raider », « Danish Girl »)…

C’est l’adaptation d’une série télévisée homonyme des années 60.

Synopsis :

Au cours des années soixante, l’agent de la CIA Napoléon Solo doit s’allier avec son pire ennemi du KGB : Illya Kouriakine. En effet, une organisation criminelle menace de détruire le monde et seul un éminent scientifique, jusqu’alors disparu, peut infiltrer les rangs de l’ennemi.

C’est grâce à Gaby Teller, la fille dudit scientifique, qu’ils vont tenter de retrouver sa trace.

Avis :

Concrètement, j’ai trouvé « Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E » assez divertissant.

L’histoire n’est pas extraordinaire, loin de là même. C’est un récit d’espionnage assez basique avec des retournements de situation souvent prévisible. Le suspense est aux abonnés absents. Mais l’humour intégré à l’œuvre est très bien placé et rend le tout assez somptueux.

J’ai été très agréablement surpris par la prestation d’Alicia Vikander ! Elle est gracieuse, excellente et très drôle. Sublime ! J’ai trouvé le jeu d’acteur d’Arnie Hammer et d’Henry Cavill également très bon. La complicité entre ces deux derniers rend le récit encore plus sincère.

En général, Guy Ritchie est plutôt doué pour diriger ses « personnages ». Franchement, je suis vraiment fan de la réalisation et de la mise en scène du Britannique. Et il a su se réinventer après ses « Sherlock Holmes ». Cette fois-ci, peu de ralentis. Les images se découpent comme des dessins de BD à l’image de la saga XIII (infos ici-même). Une colorimétrie très vive et une atmosphère bon enfant qui montre bien que le public visé est familial.

J’ai adoré la bande originale ! Avec des morceaux très dynamiques et quelques chansons des années 60 (en rapport avec l’époque du film).

En bref, une vraie surprise. Je n’en attendais pas grand-chose et j’ai finalement passé un très bon moment devant ce long-métrage à l’accent résolument « British ». Dommage que cette année 2015 fut riche (trop) en films du genre (« Mission Impossible : Rogue Nation », « 007 Spectre », « Kingsman : Services Secrets », « Le Pont des Espions »…).

Le mot de la fin :

« Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E » est une très belle surprise. Mais, il s’est noyé au milieu d’un océan de mastodontes.

Dans tous les cas, si vous croisez son chemin, prenez le temps de l’admirer, car il vous offrira de très belles performances d’acteurs et, assurément, un très bon moment !

Rédacteur : Florent V.

3 commentaires »

  1. Effectivement, voici un très bon divertissement qui révélait le talent et la beauté d’Elizabeth Debicki, ce que confirme ‘Tenet’.
    Au passage, je recommande vivement la bande originale du film ‘The Man from UNCLE’ composée par Daniel Pemberton, disponible en vinyle chez Music on Vinyl.

  2. Ah, un film que j’ai beaucoup aimé, vu à sa sortie cine et deux ou trois autres fois, j’adore ce casting et ce scénario pas si simple que ça !

  3. A peu pres tout ce que fait Guy Ritchie vaut le detour, meme quand c’est pas totalement abouti (le roi arthur). Ces agents tres speciaux sont un vrai bonbon porté par des acteurs tres impliqués.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.