1f219552-9a41-4580-9e89-280d035cb992

Robert Pattinson est un acteur anglais. Il est né le 13 mai 1986 à Londres.

 

Beaucoup de monde résume la carrière de Robert Pattinson à son rôle d’Edward Cullen dans la saga Twillight et celui de Cedric Diggory pour le quatrième épisode d’Harry Potter (Harry Potter et la Coupe de feu). Et c’est une très grosse erreur !

D’une, parce que l’acteur possède plus d’une vingtaine de films à son actif (hors saga).

De deux, car il est un excellent comédien ! Et je vais vous le prouver.

Rares sont les acteurs étiquetés d’un film ou d’une saga qui réussissent à s’en détacher définitivement… Demandez à Daniel Radcliffe !

Personnellement, j’ai beaucoup de sympathie pour le Britannique. Je trouve qu’il a su se dépêtrer de son image de vampire peu avantageuse pour lancer une grande carrière au cinéma. Surtout à Hollywood où les moyens sont quasi illimité.

 

Teaser du film « The Batman » qui sortira en 2021 !

 

Fils de Clare et Richard Pattinson, Robert débute par le mannequinat à l’âge de 12 ans. Son amour pour la comédie naît grâce au théâtre pendant son adolescence. Après avoir été repéré par un agent, il décroche plusieurs petits rôles avant de subir un gros coup dur. Effectivement, alors qu’il est censé apparaître dans la première de la pièce de théâtre « The Woman Before », il est renvoyé et remplacé à la dernière minute par Tom Riley (Da Vinci’s Demons). Bien heureusement pour lui, cela le mène au rôle de Cedric Diggory qui le fait connaître du grand public.

Alors oui, le premier rôle marquant de l’acteur est effectivement lié à Harry Potter. Sa révélation « commerciale », il la doit à Twillight. C’est vrai. Mais depuis, Robert Pattinson à immédiatement corrigé la trajectoire de sa carrière en s’impliquant dans le cinéma indépendant.

Et ses rôles se sont diversifiés au fur et à mesure des années, passant du jeune homme irrésistible dans « Remember Me » et « De l’eau pour les éléphants » à des personnages beaucoup plus complexes et torturés comme dans « Cosmopolis » ou encore « The Lost City of Z »

Et cela se répercute sur les différentes nominations qu’il a pu recevoir au cours de sa carrière. Si l’on passe les différentes et peu flatteuses récompenses reçu par rapport à la saga de Stephenie Meyer, le comédien Londonien commence à sérieusement être pris au sérieux par les festivals internationaux pour ses rôles dans « The Rover », « Maps of a Star » et surtout « Good Time »…

Aujourd’hui, il prend de nouveau un virage très serré pour s’investir dans des blockbusters aux côtés des plus grands réalisateurs (Tenet / Christopher Nolan, The Batman / Matt Reeves)

L’autre passion de Rob, c’est la musique. Il joue de la guitare, du piano et aime chanter. Vous serez certainement surpris d’apprendre qu’il a composé plusieurs morceaux d’ambiance pour le long-métrage « Twillight, chapitre I : Fascination ».

 

À noter que c’est Thomas Roditi qui double la voix de Robert pour la France.

 

Les films que j’ai vu (ordre chronologique) :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  • « Harry Potter et la Coupe de feu » (Cédric Diggory)
  • Saga « Twilight » (Edward Cullen)
  • « Remember Me » (Tyler Hawkins)
  • « De l’eau pour les éléphants » (Jacob Jankowski)
  • « The Lost City of Z » (Henry Costin)
  • « Le Roi » (Louis de Guyenne)

À rattraper de toute urgence : CosmopolisGood TimeThe Lighthouse

À venir : Tenet (26 août 2020), The Devil All The Time (16 septembre 2020), The Batman (29 septembre 2021)

 

Voici quelques anecdotes sur l’homme :

 

robert-pattinson-1

 

  • Saviez-vous que Robert est un grand fan de Jack Nicholson ? C’est même son acteur préféré ! Pour preuve, il a choisi le pseudonyme de Boddy Dupea comme nom de scène (je vous rappelle qu’il est musicien et chanteur) en hommage au personnage de Nicholson dans « Cinq pièces faciles ».
  • Anecdote cocasse, le Britannique ne connaissait pas du tout Harry Potter avant d’auditionner pour le rôle de Diggory dans le 4ème opus de la saga. Bien heureusement, il rattrapa son retard après avoir réussi son essai.
  • Trois mille ! Ils étaient trois mille à prétendre incarner Edward Cullen pour la saga Twillight ! Est-ce son teint pâle qui à fait la différence ? Nous ne le sauront jamais…
  • En 2004, il a participé au film « Vanity Fair : La Foire aux vanités » aux côtés de Reese Witherspoon (qu’il a retrouvé dans « De l’eau pour les éléphants ») mais a totalement été coupé au montage.

 

Rob a menti à Christopher Nolan lorsqu’il a dû s’éclipser du tournage de « Tenet » afin d’auditionner pour le rôle de Batman. Explication de l’intéressé :

« C’est drôle parce que Chris est tellement secret sur tout ce qui concerne ses films. Et puis j’ai moi-même dû être très discret sur ce qui se passait sur The Batman. J’ai donc dû mentir à Chris sur le fait que je devais faire un bout d’essai. J’ai dit que j’avais une urgence familiale. Mais dès que j’ai dit ‘c’est une urgence familiale’, il m’a dit : ‘Tu fais le test pour The Batman, pas vrai ? »

L’acteur avait déjà cru gaffer face au célèbre réalisateur lorsque ce dernier avait mis un terme anticipé à leur entretien concernant « Tenet » quand Robert avait eu la délicatesse de demander un morceau de chocolat pendant une crise d’hypoglycémie.

 

Pour finir :

 

robert-pattinson-2

 

Dans la lignée des acteurs trentenaires et prometteurs, Robert Pattinson n’a pas à rougir à côté des Adam Driver, Jake Gyllenhaal et consorts…

Il lui manque encore ce gros projet qui fera de lui un acteur confirmé et incontournable d’Hollywood. « The Batman » va être crucial pour la suite de sa carrière. Mais quoiqu’il arrive, Rob a de la ressource et rebondira sans aucun doute dans le cinéma indépendant qu’il aime tant. À suivre de près ! 

Rédacteur : Florent V.


13 commentaires »

  1. Jolie rétrospective ! Que de chemin parcouru pour lui depuis Harry Potter ! Il a fait des choix de carrière très judicieux jusqu’à présent ! The Batman a l’air prometteur… même si je fais parti de ceux qui auraient tellement aimé voir la version réalisée par Ben Affleck…
    Et sinon, merci beaucoup pour le petit j’aime sur mon dernier article ! 👍

  2. C’est en lisant ce genre d’article que je me rends compte que j’ai fait presque toute la filmo du monsieur… ce qui est assez paradoxal puisque ce n’est pas un de mes acteurs préférés, il n’est pas dans mon Top 10 quoi. Mais j’aime beaucoup les choix qu’il a pu faire jusqu’à maintenant, j’espère qu’il ne va pas me faire mentir.
    Petite question au passage : est-ce que The Lost City of Z et Le Roi valent le coup ?

  3. Le paradoxe c’est Twilight la fait connaitre au monde entier, mais la fait passé pour un mauvaise acteur. Il n’y rien à garder dans cette saga. Mais depuis, il a en effet clairement prouvé qu’il était talentueux.
    Et vivement Tenet.

  4. Bien vue cette rétrospective.
    C’est un acteur que j’ai appris à aimer car je n’ai jamais jamais vraiment été très spectateur de Twilight. C’est vrai qu’il est essentiellement connu pour ce rôle car c’est une franchise qui a très bien marché. Cela lui donne une visibilité, comme emce sera aussi le cas pour The Batman très certainement. Il sait néanmoins naviguer vers des projets d’auteurs plus ambitieux, un peu Leo Dicaprio, ou Tom Cruise avant lui. Il a travaillé avec David Cronenberg, avec Chris Nolan, avec James Gray et même tes récemment avec Claire Denis. Pas sûr que Jason Statham puisse s’enorgueillir d’une telle carrière. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.