le-mystere-henri-pick-poster

« Le Mystère Henri Pick » est un film français réalisé par Rémi Bezançon (Le Premier Jour du reste de ta vie, Nos futurs) et sorti le 6 mars 2019.

Il met en scène le mystère qui entoure la publication d’un roman écrit par Henri Pick, un homme qui n’avait aucune affinité apparente avec la lecture et l’écriture.

On retrouve Fabrice Luchini (Jean-Philippe, L’Empereur de Paris) en tête d’affiche, il est accompagné par Camille Cottin (Dix pour cent, Mouche) ou encore Alice Isaaz (Elle).

Le long-métrage est inspiré d’un roman éponyme écrit par David Foenkinos.

 

Synopsis :

Le village de Crozon fait sensation depuis qu’un manuscrit d’un homme décédé a été publié, de façon posthume, par une éditrice locale. « Les Dernières Heures d’une histoire d’amour », écrit par Henri Pick, est un véritable chef-d’œuvre. Et son succès arrive jusqu’aux oreilles du célèbre critique littéraire Jean-Michel Rouche.

Ce dernier est enchanté par le roman, mais doute sérieusement de l’authenticité de l’histoire médiatique qui entoure le livre. Pour lui, ce n’est pas Henri Pick, un simple pizzaiolo complètement étranger à la littérature, qui a pu écrire ce bijou. Il mène alors l’enquête envers et contre tous…

 

 

Ça donne quoi ?

« Le Mystère d’Henri Pick » est original. En tout cas, dans son déroulement et sa construction.

On ne parle pas de plagiat dans ce long-métrage, mais plutôt de falsification d’identité. C’est ici que le récit prend tout son sens. Car Jean-Michel Rouche, le critique littéraire, ne remet pas en cause la qualité du récit. Il refuse tout simplement de croire qu’un homme totalement étranger au monde de la littérature ai pu écrire ce genre de chef-d’œuvre. Et lui, qui est si dur avec les auteurs en règle général, ne supporte pas l’idée d’avoir été berné. Dans sa quête de vérité, une démarche totalement décriée, il perd toute crédibilité, mais il s’en fiche royalement. L’homme a juste besoin d’être entendu, écouté et de prouver qu’il a raison.

Sa relation avec la fille du présumé écrivain est particulière, car la jeune femme soutient son père, mais souhaite tout de même suivre Rouche dans son enquête par pure curiosité.

 

le-mystere-henri-pick-2

 

Cela nous permet d’aborder le second point positif : la qualité du casting.

Nous avons un Fabrice Luchini qui cabotine moins qu’à son habitude. Beaucoup plus calme et posé. Toujours théâtrale, mais sans dénaturer son personnage. Les autres acteurs sont très justes et jouent même de façon très naturelle. Cela colle parfaitement bien au récit et donne de la crédibilité à l’ensemble. On aurait pu rapidement tomber dans le cliché d’une représentation de pièce de théâtre. Ce n’est pas le cas.

Proche du thriller, « Le Mystère d’Henri Pick » sait être drôle et « Pick » clairement la curiosité. De plus, il possède un rythme assez rapide et très agréable. Un bonheur !

Ce que j’ai moins aimé ? Pas grand-chose. La réalisation globale ne sort pas de l’ordinaire. Ça reste classique, maîtrisé, et ça fait le travail. Dernière chose, le thème abordé ne plaira pas forcément au grand public. Et pourtant, c’est bien un film tout public.

 

le-mystere-henri-pick-1

 

Avis global :

Sur les derniers films français que j’ai pu voir récemment (Sybil, Au bout des doigts…), « Le Mystère d’Henri Pick » est l’un des longs-métrages qui m’a le plus enchanté.

Je vous le conseille. Il est très intelligent, drôle et bon public. À voir !

Rédacteur : Florent V.


3 commentaires »

  1. J’ai vu ce film également et je l’ai beaucoup apprécié. Le duo d’acteurs fonctionne bien. Camille Cottin, loin de son rôle de connasse princesse des cœurs ou de 10% est toute en retenue et sensibilité. Les décors sont magnifiques et l’histoire fonctionne parfaitement. De plus, à la fin du film, l’envie de lire le livre reste intacte. Je le considère effectivement comme un film grand public et une comédie même si en effet on éclate pas de rire à chaque plan.

    Le monde de l’édition ne sort pas tout à fait blanc de cette histoire. Sur le même sujet, mais avec un traitement radicalement différent, on a pu voir Les traducteurs de Régis Roinsard. Excellent casting également, mais film au combien plus machiavélique et manipulateur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.