gjost-rider-poster

« Ghost Rider » est un film fantastique réalisé par Mark Steven Johnson et sorti en 2007.

Cela raconte l’histoire de Johnny Blaze, un jeune cascadeur qui devient le « Ghost Rider », un démon chasseur de prime, après avoir vendu son âme au diable. 

Nicolas Cage interprète le rôle principal. Il est accompagné par Eva Mendes (2 Fast 2 Furious, Hitch) et Wes Bentley (Hunger Games, American Horror Story). C’est l’adaptation d’un Comic Book éponyme de l’univers Marvel Comics.

 

Synopsis :

Le « truc » de la famille Blaze : C’est la moto ! Et plus précisément les cascades spectaculaires au milieu d’une enceinte chauffée à blanc. Malheureusement, un drame va toucher le foyer.

Afin de sauver son père d’une maladie mortelle, Johnny Blaze vend son âme au diable. Il devient désormais son bras droit, son « Ghost Rider ». Et désormais, plus rien ne doit se mettre au travers de son chemin. Ni famille, ni amour…

Des années plus tard, le jeune homme a grandi et doit désormais accomplir sa mission : empêcher Blackheart de récupérer les mille âmes du contrat de San Venganza… En parallèle, il doit gérer le retour de son amour de jeunesse : Roxanne.

 

 

Avis :

« Ghost Rider » est un film que j’ai vu lorsque j’étais plus jeune. Nicolas Cage a toujours été un acteur que j’appréciais (beaucoup moins aujourd’hui) grâce à un bon nombre de ses films (notamment Volte Face, Next ou les fameux Benjamin Gates).

J’avais hâte de revoir ce film et… un peu peur ! Je dois l’avouer. Franchement, je n’ai pas été déçu. Merci « Dame Nostalgie » !

C’est un bon divertissement qui possède un charme certain grâce à son personnage principal et… à ses défauts. Oh oui, beaucoup de défauts. Limite nanardesque par moments. Mais qu’est-ce que j’aime ce film !

L’histoire est basique. C’est du vu, revu. Même si c’est tiré d’un comics, les péripéties ne sont pas réellement marquantes. Certaines scènes sont même risibles (je pense au moment où Blaze rentre chez lui, allume la télévision et explose de rire à peine l’écran en fonction). C’est même parfois écrit avec les pieds. Franchement, les dialogues du début… qui y croit ?

 

ghost-rider-2

 

Mais comme je l’ai dit, cela fait son charme. Surtout que les acteurs sont excellents. Nicolas Cage possède ce petit côté gueule cassée qui fonctionne à merveille avec son personnage (malgré son léger manque de charisme pour le coup) et Eva Mendes apporte un côté glamour non négligeable.

On peut également regretter que le spectateur soit sans cesse retenu par le bras. Là encore je pense à une séquence où Blaze doit s’élancer pour un énorme saut et que son assistant lui demande « Pourquoi des hélicoptères ? » et qu’ils se sentent obligé de nous montrer un flashback accompagné d’une réplique du héros alors que l’on connaît très bien la raison dès le début du film.

Malgré tout, les effets spéciaux ont assez bien vieilli. Certes, ce n’est pas comparable aux films de super-héros actuels (quoique chez DC…), mais c’est loin d’être ridicule. L’ambiance mi-western, mi-rock donne un cachet supplémentaire au long-métrage. Il m’a fait penser à une tripotée de films (Terminator, The Place Beyond The Pines, Thor) mais également à un jeu vidéo (Bloodborne, pour les scènes dans le cimetière). Des œuvres parfois postérieures au film, mais certainement légèrement inspirées.

Le héros est vraiment classe ! Son design est agressif. Et son équipement (Moto, chaînes) accentue cet effet maléfique. Parce qu’au final, le « Ghost Rider » est un anti-héros. Il est censé servir le diable. Pour terminer, l’ambiance globale est excellente et parfois même jouissive.

 

Conclusion :

ghost-rider-1

Un film partiellement réussi qui souffle le chaud et le froid. À la limite du nanar, mais tout de même assez classe grâce à son personnage principal (dans sa forme « comics »).

Je vous le conseille, même s’il risque de faire tache à côté des réalisations du MCU.

Rédacteur : Florent V.


4 commentaires »

  1. Je partage entièrement ton avis sur Nicolas Cage déjà, malheureusement, ces dernières années, il n’est plus vraiment à la hauteur…Comme toi, ce film a clairement bercé ma jeunesse, je l’ai adoré ! Un conseil, ne regarde surtout pas la suite, sûrement l’une de mes plus grosses déceptions…

  2. Je ne peux pas vraiment parler de nostalgie de mes jeunes années, j’avais déjà la vingtaine quand je l’ai vu mais j’ai aussi une certaine tendresse pour ce film bancal en partie à cause de Nicolas et Eva ^^
    J’ai la même affection pour d’autres adaptations de comics un peu nulles (les 4 Fantastiques avec Evans et Alba, Wanted avec Angelina Jolie ou Daredevil avec Ben Affleck) car même si c’est pas fou, il y a quelques scènes qui fonctionnent et j’aime le casting.

Répondre à La culture dans tous ses états Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.