lockeandkey-episode-1-wallpaper

« Locke and Key » est une série fantastique créée par Joe Hill et disponible sur Netflix depuis le 7 février 2020.

Après le décès brutal de leur père, Les Locke emménagent dans la « Keyhouse », une demeure appartenant de longue date à leur famille. Sauf que cette gigantesque maison recèle de secrets mystérieux et semble dotée de pouvoirs surnaturels.

Le casting est composé, entre autres, de Jackson Robert Scott (Bode Locke), Connor Jessup (Tyler Locke) ou encore Emilia Jones (Kinsey Locke)…

La série est une adaptation de comics du même nom écrit par Joe Hill (Fils du célèbre écrivain Stephen King et créateur du projet). Elle est composée de 10 épisodes d’une durée comprise entre 40 et 56 minutes.

 

Synopsis de la saison (Source – Allociné) :

Après le meurtre de leur père dans d’étranges circonstances, les frères et sœurs Locke emménagent avec leur mère à Keyhouse, leur maison ancestrale, où ils découvrent des clés magiques potentiellement liées à la mort de leur père.

Alors que les enfants Locke explorent les pouvoirs uniques de ces clés, un mystérieux démon s’éveille et ne reculera devant rien pour les leur voler.

 

 

Mon avis sur le 1er Episode :

Franchement : Excellent ! Je ne sais pas si cela va durer dans le temps, mais ce premier épisode se trouve être une excellente mise en bouche.

Pour commencer, l’histoire semble très bonne. En effet, si certains pans de scénario sont classiques, l’ossature du récit est remplie de promesse. Cet univers fantastique où chaque clé possède son propre pouvoir, positif comme négatif, est vachement immersif.

C’est un drame qui est à la base de ce premier épisode. Alors qu’ils intègrent la gigantesque bâtisse familiale, on apprend que les trois adolescents (Bode, Tyler et Kinsey) ont perdu brutalement leur père quelques mois plus tôt. Un flashback nous dévoile le moment fatidique sans pour autant nous expliquer l’origine de ce triste évènement. C’est au travers du personnage de l’innocent Bode que l’on parcourt le côté fantastique de la série.

 

LOCKE & KEY

 

La psychologie des personnages est également importante, notamment via Tyler qui était en conflit avec son père et qui pleure désormais son décès soudain. Si la fille semble tout aussi perturbée, c’est bien la mère qui à l’air complètement à côté de ses pompes.

Les enjeux sont posés et la fin de ce premier épisode donne réellement envie de se lancer définitivement dans cette vaste aventure.

C’est assez jouissif de constater que Joe Hill a inséminé de multiples références lors de ce premier épisode (The Shining, Harry Potter, Psychose…).

Côté réalisation, c’est très propre ! La photographie est magnifique, tout comme la colorimétrie. La bande originale est sublime, mystérieuse, voire même, inquiétante par moment. Un condensé de petites choses qui rendent le tout très agréable à suivre. Maintenant, il faut que cela suive avec les neuf épisodes restants. Mais j’ai confiance en la famille « King » !

 

Tendance ?

Oui, il faut regarder « Locke and Key ». Ce premier épisode est très bon et présente un univers bien construit. Le potentiel est énorme. À confirmer avec la suite !

Rédacteur : Florent V.


11 commentaires »

  1. J’ai tellement hâte de découvrir cette série mais malheureusement du fait de la tempête je vais devoir patienter quelques jours car je n’ai plus d’internet et donc plus Netflix.. « une torture » qu’Orange m’inflige lol 😉 merci pour cette jolie chronique 🙂

    • Ah oui 😞 Les conditions climatiques, ça ne pardonne pas… La série est bonne mais j’émets quelques réserve sur les épisodes suivants. Je suis proche de la fin et je trouve que la qualité s’effiloche de plus en plus. À voir comment cela se termine 🙂

Répondre à Vampilou Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.