star-wars-une-deux.jpg

« Star Wars 9 : L’Ascension de Skywalker » est un film réalisé par J.J. Abrams, sorti le 18 décembre 2019.

Il met en scène la conclusion de l’arc narratif de Skywalker avec en tête d’affiche Rey (interprétée par Daisy Ridley) et Kylo Ren (joué par l’excellent Adam Driver).

Il est la suite de « Star Wars : Les Derniers Jedi ».

 

Synopsis (spoilers mineurs) :

Palpatine est de retour ! Son but ? Déployer le « Dernier ordre » avec à sa tête le Suprême Leader Kylo Ren. En parallèle, Poe Dameron et Finn continuent de mener les actions de la résistance à travers la galaxie.

De son côté, Rey apprend à maîtriser la force grâce à l’aide de la Générale Leia Organa. Mais la révélation du retour de l’Empereur va bouleverser l’entraînement du dernier Jedi…

 

 

Mon avis (sans spoiler) :

 

J’ai beaucoup aimé cet épilogue de la saga Skywalker.

Je rappelle que je ne suis pas un puriste de l’univers de Star Wars, loin de là, et que mon avis se base uniquement sur ce que j’ai vu lors de ce neuvième épisode (ou plus précisément, de la postlogie).

Je vais donc vous énumérer les points positifs de l’œuvre, et ses défauts.

 

6944cb5e-c1f0-4590-b604-66864494d642

 

Pour commencer, c’est magnifique. Les environnements sont gigantesques et l’on ressent réellement le rapport de puissance entre les forces Rebelles et l’Empire galactique.

Les divers décors et costumes sont très soignés et beaux à voir. Il y a une photographie de malade dans ce long-métrage qui surpasse, à mon goût, n’importe quel Marvel sorti au cinéma récemment.

La bande originale est toujours aussi belle et délicieuse à écouter. Les morceaux sont nostalgiques et parfaitement bien adaptés aux séquences. Avec seulement quelques notes, on peut saisir quel personnage est concerné par la scène en question.

Je peux également parler du rythme qui est très rapide, mais pas indigeste. Alors, il est sûr qu’il vaut mieux avoir vu les autres films afin de saisir toutes les références présentes pendant la séance. Mais, on ne s’ennuie pas devant « Star Wars : L’ascension de Skywalker ».

Pour finir, l’histoire est intéressante. Certes, tirée par les cheveux, mais prenante et émouvante. En tout cas, en ce qui concerne le fil rouge du récit.

 

Globalement, l’esthétique du film est superbe, ça en jette et l’on ne peut être qu’admiratif devant tant de splendeur. Mais un enrobage ne fait pas tout !

 

1dfe81b4-4c67-4ad5-98c7-b2d1328db35e

 

Du côté négatif, je retiens beaucoup de choses.

Déjà, concrètement, à quoi a servi le huitième opus ? Parce que franchement, je me pose encore la question aujourd’hui. Alors oui, certaines relations et une partie des personnages ont été affinés dans cet épisode, mais au niveau de l’histoire, c’est totalement (ou presque) inutile. « Comment s’automutiler par Disney ? »

Dans ce dernier long-métrage, j’ai également été excédé par le traitement de C3PO et de Poe Dameron. L’un fait clairement office d’élément humoristique (lourd, très lourd) alors que le second est détestable. C’est lui qui mène la rébellion ? Soyons sérieux…

Que dire de Finn qui n’a pas l’air de mûrir avec le temps, de Rose qui est transparente (ou oubliée, au choix) ou encore du Général Hux qui est littéralement humilié. Heureusement que Rey et Kylo Ren/Ben sont suffisamment intéressants à suivre.

Je n’ai pas aimé non plus le côté trop « Blockbuster » du film. Alors oui, le rythme est rapide, mais on n’a pas réellement le temps de se poser et l’on subit les nombreuses péripéties. C’est beau de rendre le film très esthétique, mais il faut aussi soigner la conclusion de l’ennealogie (saga de neuf films).  Surtout quand on va s’inspirer de films comme « Ready Player One » ou « Avengers Endgame » pour certains plans.

D’ailleurs, même remarque concernant le fan service. Des clins d’œil, c’est super, surtout quand c’est fait avec subtilité. Ce n’est pas forcément toujours le cas ici. Dommage. Je ne relèverai pas les diverses incohérences scénaristiques, je ne suis pas assez calé sur le sujet pour cela (et beaucoup de personnes s’en sont déjà occupé).

 

Pour résumer, je retiens un traitement inégal des personnages et un long-métrage trop peu soigné dans son exécution.

 

star-wars-2

 

Malgré tout, j’ai vraiment aimé le film. J’ai été impressionné par le visuel et les effets sonores. C’est une claque. Bluffant !

Le traitement de Rey et Kylo Ren/Ben Solo est admirable et satisfaisant à mon goût. Les deux protagonistes nous montrent une relation fusionnelle qui les attire et les rejette en toute circonstance tels deux aimants. L’arrivée de Palpatine met cette relation à mal et nous offre de beaux moments d’émotions. Toutes séquences avec les deux apprentis Jedi/Sith sont très bonnes et nous offrent un final haletant, puissant et émouvant.

Bref, je comprends que le film divise. Il est clair qu’il ne laisse pas indifférent et je pense que toute opinion est bonne à écouter. 

Encore une fois, je ne suis pas puriste et n’ai pas les mêmes connaissances, ni les mêmes attentes qu’un aficionado. Je vous encourage tout de même à aller le voir, et de préférence au cinéma. C’est un très bon divertissement ! Est-ce un très bon Star Wars ? Je ne sais pas.

 

star-wars-3.jpg

 

Petite partie spoiler : 

 

J’avais eu peur d’être spoiler après être tombé sur un Tweet mentionnant « Rey Skywalker »… Ouf, la symbolique est bien présente, mais je ne m’attendais pas du tout à ce que notre héroïne soit la petite fille de Palpatine. C’était très intéressant bien que des éléments de fin soient quelque peu téléphonés (« Tue-moi et deviens l’Impératrice »).

Ce film est un peu une course poursuite entre Rey et Kylo Ren qui s’affrontent à de nombreuses reprises avant de finalement s’allier en fin de long-métrage. Là encore c’est très prévisible même si j’aime beaucoup leur relation. D’ailleurs, voir Leia se sacrifier pour sauver Rey, et avoir la surprise de l’apparition de Han était un moment vraiment émouvant.

Le général Hux qui devient une taupe parce qu’ « il ne supporte pas Kylo Ren »… que dire !

Mais voilà, avec du recul, on se rend compte que c’est quand même assez bancal scénaristiquement. Snoke était censé être l’ennemi principal de cette nouvelle trilogie et se fait remplacer au pied levé par le méchant emblématique de toute la saga. C’est trop facile ! Donc en tant que conclusion, on peut s’attendre à beaucoup mieux. En tant que film à part entière, c’est satisfaisant.

 

star-wars-1

 

Vous avez mon avis, voici ceux de deux contributeurs du site :

 

Avis de Thibault :

« Star Wars IX » nous offre dans ses grandes lignes un spectacle agréable à regarder, des plans qui valent clairement le détour en comparatif avec les deux épisodes précédents ! Un sound design au top (rien à redire).

Un bon moment de divertissement à consommer sans modération même si le film malheureusement souffre de quelques incohérences et d’un début de film qui malgré son rythme haletant paraît parfois un peu long et décousu !

Mais les fans y trouveront leur compte, les moins fan également! Le résultat étant évidemment « Réjouissant ».

Ses travaux sur le site : Critique de « Whiplash » et Critique de « Les Indestructibles 2 »

 

Avis de Roman :

« Star Wars : l’Ascension de Skywalker » vient mettre terme à la trilogie de Disney d’une façon à sauver les meubles .

Après un deuxième épisode presque inutile, J.J.Abrams a essayé de raccrocher à son premier Star Wars sous licence Disney après que son homologue Ryan Johnson ait voulu montrer sa propre vision. On se retrouve avec un scénario simple et des facilités scénaristiques qui poussent les fans, comme moi, à y voir des incohérences et c’est bien dommage surtout qu’on sait qu’artistiquement, on ne peut rien lui reprocher.

Il n’est pas une finalité ratée, mais n’est pas non plus ce qu’on pouvait attendre d’une saga telle que Star Wars.

Ses travaux sur le site : Critique de « Alita : Battle Angel »Critique de « Shazam! » et Critique de « Le Mans 66 »

 

Rédacteur : Florent V


16 commentaires »

  1. Encore une preuve qu’il ne fallait pas donner de suites à la trilogie initiale. Elles ne pouvaient que décevoir… Surtout quand le fric prend totalement le pas sur l’artistique.

  2. On a affaire à une entreprise qui n’avait aucune histoire à raconter, qui a laissé un réalisateur saccager le travail d’un autre avant que ce dernier ne lui rende la pareille, qui s’est basé sur les soit-disant fans pour envahir les trois films de clins d’œil appuyés à la saga.
    C’était donc voué à l’échec d’un point de vue artistique ; ce qui faisait l’intérêt des films d’origine était la sidération devant la nouveauté, pas les bâillements devant une redite.

    Disney a gagné des milliards en tuant l’univers Star Wars. Et ben voilà : tout est fast food.

    Je m’en vais regarder à nouveau John Carter, des studios Disney. Un personnage créé au début du XXe siècle, un film des années 2010 beau et digne, comme quoi, quand on veut faire du cinéma, on peut.

    • Disney tue le cinéma en règle général. Ou plutôt, crée une nouvelle sorte de cinéma qui marche auprès d’un grand public de moins en moins exigeant. Mais il reste encore pas mal de bons films qui sortent chaque année. Il ne faut pas être négatif 😊 Merci à toi pour ton retour 👌

  3. Bravo pour cet article tout en nuances : ce n’est pas évident quand on s’attaque à un tel monument ! J’ai vu hier soir le film et je suis sortie, tout comme toi, avec un sentiment mitigé bien que j’en aie clairement pris plein les yeux et les oreilles ! (la planète avec les énormes vagues… Ouah ! J’en ai eu l’estomac retourné !)
    Merci !

  4. Coucou !
    Je partage totalement ton avis ! Je suis sortie de la salle de cinéma avec un drôle de sentiment. J’avais l’impression d’avoir vu un bon film, mais qu’il était brouillon… Qu’il manquait des choses. Bon, j’ai failli quitter la salle après ce qui est arrivé à Hux, mais c’est un détail 😉
    Je trouve que c’est un film sur Rey/Ben et que TOUS les autres personnages ont été mis au placard. Je trouve ça horrible. On avait tellement de potentiel de charisme là dedans : Poe, Rose, Finn, Hux, Phasma. Quel gâchis !
    Mais à côté de ça je peux pas dire que le film était nul. J’en ai eu plein les yeux et quelques séquence m’ont fait versé ma petite larme.

  5. Il n’y a bien que l’aspect technique à sauver dans ce film… Tout le reste est tellement téléphoné qu’on croirait visionner une publicité pour Orange ! ^^

    ATTENTION JE DIVULGÂCHE !

    On devine très vite que Palpatine est lié à Rey !

    Comment faire autrement après le disparition de Snoke ? Il faut bien que Palpatine ait une raison de revenir ! Au passage, on ne explique pas comment il a pu survivre à la destruction de la l’Etoile Noire… La Force est bien pratique…

    Quant à Kylo Ren, il est tellement peu charismatique et nul en tant que Méchant qu’il ne peut QUE revenir vers la Lumière…

    Au final c’est quoi ses motivations ? Passer du côté obscur juste parce qu’il est fâché avec Papa et Maman ?!

    Et du coup, je reviens à la raison une fois réconcilié avec le « souvenir » de Papounet ?! Un peu léger, non ?
    Au moins, dans la seconde trilogie, Anakin bascule pour de vraies raisons, lui ! : la peur de perdre Padmé et surtout le mépris des Jedi à son encontre…

    Son duo avec Rey n’a rien d’admirable puisqu’il est totalement attendu ! La seule surprise que j’ai eu, c’est qu’on ne nous dise pas qu’il sont Frères et Sœurs pour faire écho à Leia et Luke ! ^^

    Que la Force soit avec vous malgré tout cher collègue et longue vie à votre blog ! 😉

  6. Bravo pour cette belle critique très complète et enthousiaste ! (cela change des éternels râleurs)
    Je mettrais tout de quelque bémol sur certains reproches comme le traitement « humoristique » de C3PO. Si on regarde en arrière, lui comme R2 n’ont jamais été conçus pour autres chose qu’à être les Laurel et Hardy de la saga. Quant à Poe, c’est vrai, il n’est pas très sûr de lui, ce qui le rend à mes yeux plus humain et plus « réaliste ». Le film insiste sur les origines de ces rebelles qui ne sont pas à l’origine des militaires, qui n’ont pas été formés pour diriger des armées ou commander des hommes. Il est nettement le pendant de Han Solo, en un peu moins râleur c’est vrai, mais il trouve bien sa place ici. Rose est très clairement sacrifiée en revanche, c’est sûr. Et Finn s’avère être in fine un personnage sans grande envergure. Une fausse piste, ou bien abandonnée. Hux, lui est est évacué avec ridicule, on sent que Abrams l’a jugé irrécupérable après le 8 qui est clairement l’épisode de transition sans intérêt. Il a le mérite d’exister mais non conforme à la logique Abrams, donc évacué des enjeux du 9. Franchement, je ne m’en plains pas. 😉

    • Merci pour ton analyse. On a quelques divergences mais globalement, tu l’as apprécié tout autant que moi ^^ Pas forcément pour les mêmes raisons, mais le plus important c’est que tu ai réussi à en ressortir du positif 👌

      • Si on devait hiérarchiser et faire un classement (après tout, cette saga, chronologiquement c’est un vrai bazar), je le mettrais en top 4 sur 9, ce qui est plus qu’honorable puisqu’au-dessus de la moyenne.
        Je te souhaite un très bon réveillon plein de droïdes.

Répondre à Princecranoir Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.