terminator-renaissance-poster

Le rejeton de la saga « Terminator » ? Je n’en suis pas si sûr…

« Terminator Renaissance » est un film de science-fiction réalisé par McG (Joseph McGinty Nichol) et sortit en 2009.

Il met en scène la guerre entre les humains et Skynet après l’insurrection des machines.

Christian Bale (Batman Begins, American Psycho) incarne le mythique John Connor. Il est accompagné par Sam Worthington (Avatar) en Marcus Wright et Anton Yelchin (Star Trek) dans la peau de Kyle Reese. À noter les présences d’Helena Bonham Carter (Fight Club) et Bryce Dallas Howard (Jurassic World).

Il est la suite logique de « Terminator 3 : Le Soulèvement des machines ».

 

 

2018 – La guerre fait rage entre l’humanité et Skynet. Les robots deviennent de plus en plus puissants et perfectionnés. John Connor, l’un des leaders de la résistance est chargé de tester une invention qui pourrait donner un avantage certain aux siens.

Problème ? Les robots mettent au point, dans le même temps, un nouveau modèle de forme humanoïde (Le T800) et projettent de tuer, en cible prioritaire, un jeune adolescent répondant au nom de Kyle Reese. Au milieu de cela, Marcus Wright se réveille de parmi les morts et tente d’apporter son soutien et ses compétences au monde.

 

terminator-renaissance-1

 

Pour beaucoup, « Terminator » est associé à Arnold Schwarzenegger. Et pourtant, ce « quatrième » opus est bien différent de ses aînés, ou même de son successeur (l’abominable Genisys). 

Je vais tuer le suspense : « Terminator Renaissance » est l’un de mes préférés. Certainement même en seconde position après l’inévitable « Judgment Day » (Il faut dire que le premier m’a particulièrement choqué lors de ma tendre enfance…). Pour la première fois, nous avons affaire à une vision essentiellement post-apocalyptique.

La guerre a été déclenchée depuis quelques années et John Connor n’est pas encore le chef incontesté de la résistance. Skynet l’a tout de même identifié comme étant leur ennemi numéro un. Et à également compris l’importance de Kyle Reese pour l’avenir de l’humanité. 

Explication :

Si Kyle Reese meurt, John Connor ne naîtra pas. Étant donné que Kyle est envoyé dans le passé par John, son fils pour protéger Sarah Connor… Dois-je vraiment analyser ce paradoxe ? Un jour, peut-être…

Toutefois, le film débute sur l’exécution de Marcus Wright en 2003. Il a été condamné à la sentence suprême après avoir tué son frère et des agents de police. Alors qu’on le pensait décédé, il réapparaît donc en 2018, pendant que John Connor se sort miraculeusement d’une terrible attaque des machines.

Tandis que le résistant met sa vie en jeu pour tester une expérience cruciale, Marcus fait la connaissance de Kyle Reese, un adolescent qui fait preuve de courage avec Star, son amie muette. Mais, dans tout ce petit monde, c’est bien Skynet qui possède un coup d’avance.

 

terminator-renaissance-6

 

Tout au long du film, de nombreuses références aux anciens opus (notamment le second) feront réagir positivement les fans.  Que ce soit la voix de Sarah Connor via des bandes enregistrées, des phrases mythiques (« Je reviendrais », « Viens avec moi, si tu veux vivre », « Pas de destin, mais ce que nous faisons »), des séquences en forme d’hommage, certaines cascades… C’est réellement jouissif ! 

Les personnages principaux sont vraiment bons. Christian Bale est excellent, comme souvent. Idem concernant Sam Worthington

L’histoire tient la route (même si cela reste assez basique), mais manque parfois d’explications. Même si l’on comprend beaucoup de choses dans le final, il n’est pas facile pour un néophyte d’entrer dans l’univers du long-métrage. Le fait d’intégrer un nouveau personnage ajoute du cachet à l’œuvre et insère un énorme retournement de situation, décisif pour John Connor. Le récit se situe donc quelques années avant l’introduction de Terminator 2.

La bande originale de Danny Elfman est percutante. Les effets sonores sont bluffants. Même si le thème n’est pas identique aux précédents, il est tout de même assez bien identifiable.

Le seul véritable point faible concerne les effets spéciaux. Ce n’est pas génial. Sinon, c’est un très bon film. Il allie parfaitement l’action avec le récit et les émotions. 

La version française est magnifique (Merci Boris Rehlinger, Adrien Antoine, Donald Reignoux…)

 

 

Je le répète, l’un de mes préférés de la saga ! 

Rédacteur : Florent V.


8 commentaires »

  1. Moi aussi j’aime énormément cet opus. Il fait comprendre l’univers sous Skynet. Et puis ce personnage qui ne sait pas qu’il est celui qui est aux ordres de Skynet… j’adore !
    En fait tout est bon dans ce film.

  2. Je vois que je suis pas la seul à avoir globalement apprécié de film. Je l’ai pas trouver génial, mais il y a des passages franchement cool.
    Je trouve par contre dommage d’embaucher Bryce Dallas-Howard et de lui donner genre 5 minutes dans le film.

    • Et non, tu n’es pas le seul ^^ Pour Bryce Dallas Howard, oui, ils auraient pu faire mieux. Mais, de ce que j’ai compris; l’écriture du scénario a été bouleversé à l’époque (Ce devait être Jonathan Nolan qui s’en occupe).

  3. Je ne m’attendais pas à une critique si positive car c’est en général le mal aimé de la série. Bien plus intéressant et cohérent que l’ignoble Genesys en effet, je le trouve moi aussi vraiment bien. J’aime néanmoins la suite formée par les trois premiers (oui, même le 3 qui est assez parodique mais offre une approche intéressante du phénomène) et j’ai tendance à faire de Renaissance une sorte d’epilogue utile. Par contre je n’attends rien du tout de ce qui se profile…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.