nicky-larson-le-parfum-de-cupidon-poster

« Nicky Larson et le parfum de Cupidon » est une comédie française réalisée par Philippe Lacheau et sortit en 2019.

Il met en scène un célèbre garde du corps, doté d’un penchant gênant pour les demoiselles, qui est chargé de retrouver le convoité parfum de Cupidon.

Philippe Lacheau (Babysitting, Épouse-moi mon pote) interprète le rôle principal tandis que Élodie Fontan (Alibi.com) incarne le personnage de Laura. Didier Bourdon (Les trois frères, Le Pari) se fond dans la peau de Dominique Lettelier, l’homme qui est le propriétaire du parfum.

Le film est tiré du célèbre manga « City Hunter »

 

 

Synopsis :

Nicky Larson est un garde du corps doué, mais inlassablement attiré par la gent féminine. Accompagné de sa partenaire Laura, il est contraint d’accepter une mission des plus atypique. En effet, un produit révolutionnaire vient de se perdre dans la nature : Le parfum de Cupidon. Celui-ci confère à son possesseur la capacité de séduire toutes les personnes qui respirent son odeur. Nicky est lui-même l’une de ses victimes et doit absolument retrouver l’objet dans les 48h sous peine de voir les effets devenir irréversibles.

C’est dans la Principauté de Monaco qu’ils vont devoir se rendre afin d’éviter que le produit tombe entre de mauvaises mains.

 

nicky-larson-le-parfum-de-cupidon-4

 

« Nicky Larson : Le parfum de Cupidon » est un film agréable à suivre. Je ne connais pas particulièrement le dessin animé de l’époque, donc je n’ai évidemment aucune référence sur laquelle me baser. Je vais m’atteler à parler de l’aspect cinématographique de l’œuvre.

Je me souviens que le long-métrage s’est fait descendre en flèche lors de la mise en ligne de sa première bande-annonce, puis a récolté des critiques plutôt positives lors de sa sortie dans les salles quelques mois plus tard.

Philippe Lacheau est un acteur majeur du cinéma français depuis quelques années. Avec sa bande, il impose sa patte humoristique avec succès dans des comédies telles que « Babysitting » ou encore « Alibi.com ». Pas des chefs-d’œuvre mais des films différents de ce qu’on a l’habitude de voir en France. Il fallait oser s’attaquer à une série animée comme « City Hunter ». Surtout quand celle-ci mélange une sacrée dose d’humour à de l’action pure.

L’histoire en elle-même n’est pas folle, ni même très captivante. C’est vraiment autour des deux personnages principaux que nos yeux sont tournés.

Le personnage de Nicky Larson est extrêmement intéressant à suivre. Il est drôle, et possède des appétences certaines pour le maniement des armes ainsi que le combat à main nue. Mais il a aussi son péché mignon : les femmes. On ne sait pas réellement si l’homme est un loser ou un cador dans l’art de la séduction, mais, il est évident qu’il se rince bien plus l’œil qu’autre chose. Il est accompagné par Laura, sa partenaire de mission. La jeune femme aux cheveux courts fait office de « conscience » pour le garde du corps qui est donc très souvent distrait. Ils ont pour mission de retrouver le fameux parfum de Cupidon. 

 

nicky-larson-le-parfum-de-cupidon-1

 

On peut regretter le rythme qui est assez tronqué au début du long-métrage. Celui-ci prend une vitesse de croisière bien plus adaptée par la suite. L’humour est bien dosé même si certains gags sont inutiles ou même graveleux (et tout simplement que je n’ai pas compris par manque de références). D’ailleurs, en plus des nombreuses références à l’animé, la culture française moderne est également fréquemment mise en avant par le réalisateur .

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il y a des séquences fortes en émotion dans ce film. Surtout à la fin. Et qu’est-ce que c’est bien foutu ! Très jolie mise en scène.

Les scènes d’actions sont vraiment bien chorégraphiées. Même si les ralentis d’images sont souvent utilisés afin de cacher une maîtrise non parfaite des techniques de combat, cela reste suffisamment crédible et beau à voir. J’ai beaucoup aimé les effets spéciaux, car oui, il y en a, et ils sont très bien réalisés. Philippe Lacheau s’est très bien entouré et cela fait du bien au cinéma français. Cela reste tout de même léger (dans l’ambiance) et il faudrait que certaines autres comédies tentent de s’en inspirer. 

Il y a tout de même quelques défauts. Certains personnages sont « inutiles » ou même ridicules (encore une fois, certainement un manque de connaissance). Autre chose, le film insiste énormément sur le côté « pervers » du personnage lors des trente premières minutes. C’est bien de le faire voir, mais il ne faut pas abuser non plus… même si c’est drôle.

Mais globalement, c’est un bon divertissement. Pas un très grand film, mais c’est vraiment respectable.

 

nicky-larson-le-parfum-de-cupidon-3

 

Vous pouvez le voir sans soucis. C’est cocasse, il y a de l’action et de l’émotion. C’est beaucoup plus intelligent que, soyons fous, « les Tuches » ou encore «  qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ».

Merci Mr Lacheau ! Et vous ? Foncez le voir.

Rédacteur : Florent V.


12 commentaires »

  1. Moi j’ai adoré ce film et je suis une très très grande fan de l’oeuvre originale.
    De façon objective quand je suis sortie de la salle de cinéma je me suis dit : « cela fait longtemps que je n’ai pas été aussi radieuse en sortant du cinéma ».
    C’est frais et pour l’aficionados que je suis c’est un super kiffe 🙂

    • Je suis tout juste trentenaire. C’était surtout de la génération de mon grand frère (2 ans de plus), moi c’était plutôt le rattrapage de DBZ ^^ Mais j’ai bien aimé cette adaptation 👌 Merci 😊

  2. J’aime les comédies françaises du genre populaire (je ne fais pas de pléonasme j’espère), est-ce qu’une comédie est populaire? Bonne question, ça prends la tête dès le matin 😉. J’ai vu les Tuches et Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu?. Nicky Larson et le parfum de Cupidon, pas vu mais à la lecture de ton article si bien écrit, ça me tente, alors merci de m’avoir éclairé sur cette comédie ツ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.