rachel-jack-and-ashley-too-poster

« Rachel, Jack et Ashley Too » est le troisième épisode de la cinquième saison de Black Mirror. Il a été écrit par Charlie Brooker et réalisé par Anne Sewitsky.

Il met en scène une jeune fille qui suit les conseils d’une poupée à l’effigie de sa chanteuse préférée.

Miley Cyrus interprète le rôle de Ashley O. Elle est accompagnée de Angourie Rice (qu’on retrouvera dans Spiderman : Far From Home en Juillet 2019) qui interprète le personnage principal (Rachel Goggins). Madison Davenport se fond dans la peau de la grande sœur : Jack.

 

Synopsis :

Rachel est une jeune fille timide et réservée. Pour son quinzième anniversaire, son père lui offre la poupée électronique de sa chanteuse favorite : Ashley O. Celle-ci est interactive et l’aide à assumer pleinement ses rêves.

De son côté, la starlette ne supporte plus l’image qu’elle renvoie au monde. Ce qu’elle souhaite par-dessus tout, c’est chanter la musique qu’elle aime. Sauf que sa tante, et manager, ne l’entend pas de cette oreille. Il ne faudrait pas que la jeune femme devienne dissidente sous peine de mettre en danger un florissant commerce…

 

rachel-jack-and-ashley-too-1

 

Mon avis (purement subjectif) : Grosse déception.

« Rachel, Jack et Ashley Too » n’est pas mon épisode préféré de cette saison. Je le mettrais même en dernière position. Il est beaucoup trop prévisible et manque clairement d’authenticité.

Mettre une star de musique ne suffit pas à créer un bon film, loin de là. Ici, c’est le scénario qui pêche clairement ainsi que l’abondance de clichés.

Je pense qu’il y avait matière à mieux traiter le sujet. Black Mirror ne se veut pas forcément réaliste. Il essaye de prévoir plus ou moins l’avenir. Sauf que dans cet épisode, on frôle parfois le ridicule. Ça ne va pas du tout. C’est l’antithèse de ce qu’ils souhaitent faire. On croirait voir un mauvais film de série B.

Le but de « Rachel, Jack et Ashley Too » est de montrer les dérives du « star-système ». La jeune Ashley O n’a aucune envie de jouer le rôle que sa tante a créé de toutes pièces. Elle est clairement une pompe à fric et devient même très gênante lorsqu’elle se rend compte du pot aux roses. La poupée imaginée à son effigie se veut inspirante pour ses nombreuses groupies, mais semble, elle aussi, bridée par ses créateurs.

Alors oui, la relation entre cette dernière et les deux filles est assez cocasse, surtout sur la fin… mais on n’y croit pas une seconde. Tout ce qui se passe dans ce « film » est improbable. Les acteurs ont beau merveilleusement bien jouer, ça ne rattrape pas un récit bancal.

Énorme déception donc ! J’essaye de ne pas être trop dur envers cet épisode (et vous vous dites que je le suis. Vous avez raison…) mais je n’en retire rien de positif. On peut essayer de me faire croire que le sujet principal concerne l’intelligence artificielle et sa capacité à nouer des liens avec une jeune fille naïve, ou encore créer de l’art (ici de la musique) à partir de données extirpées d’un cerveau humain… mais ce n’est malheureusement pas bien exploité. Pas du tout.

Sinon, du côté de la mise en scène, rien de particulier. Quelques grossiers faux raccords, mais rien de dramatique. C’est assez neutre et plutôt fade. Même les musiques sont trop peu nombreuses et loin d’être marquantes. Un échec !

 

rachel-jack-and-ashley-too-2

 

Globalement, vous l’avez compris, ce n’est pas à la hauteur de la série. Miley Cyrus ne porte même pas le projet malgré sa belle prestation. Cela reste néanmoins fun et sans prise de tête, mais c’est totalement inutile.

Quelle tristesse. À éviter dans ce contexte. C’est défendable, mais pas en tant qu’épisode de Black Mirror.

Rédacteur : Florent V.


7 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.