3e0b5085-b8ea-418b-af2e-6093f400e143

Cette fois-ci, on s’attaque à l’Origin Story de mon personnage préféré de Comics. J’essaierai d’être bref, tout en vous donnant l’envie de découvrir son univers : Batman !

 

Quoi de mieux que « Batman Begins », réalisé par Christopher Nolan (Inception, Interstellar) et sorti en 2005.

Bruce Wayne, un riche héritier, s’isole du monde afin de mieux le comprendre. Il s’entraîne alors aux côtés de la Ligue des Ombres (une société secrète dirigée par Ra’s al Ghul) avant de revenir à Gotham City sous les traits d’une chauve-souris, prêt à se battre contre le crime.

Christian Bale (American Psycho, L’Empire du Soleil) interprète le Justicier masqué, Michael Caine (Inception, Le Prestige) est Alfred Pennyworth tandis que Katie Holmes (Dawson) se fond dans la peau de Rachel Dawes. À noter les présences de Liam Neeson (dans la peau de Ra’s al Ghul), Cillian Murphy (sous le masque de L’épouvantail), Gary Oldman (en Jim Gordon) et l’inusable Morgan Freeman (sous les traits de Lucius Fox).

Il est le premier épisode d’une trilogie devenue culte !

 

 

Bruce Wayne est prisonnier d’un camp de travail en Asie. Recruté par Henri Ducard, le play-boy milliardaire intègre la Ligue des Ombres et s’entraîne afin de devenir un expert des arts martiaux et de la dissimulation. Alors qu’il apprend à dominer sa peur, on prend connaissance de son lourd passé. De son accident dans le puits « aux chauves-souris », à la mort de ses parents lâchement assassinés, jusqu’à la volonté de comprendre le monde criminel et la déchéance de Gotham City.

Après avoir réussi son initiation, Bruce retourne dans SA ville et réapparaît aux yeux de tous. Changé, le jeune homme noue un contact avec Lucius Fox, le chef de la division scientifique de Wayne Enterprise, afin de se saisir — dans le plus grand secret — des gadgets les plus sophistiqués mis au point par la société de ses défunts parents.

Avec le soutien d’Alfred, Bruce devient « Batman », un emblème à la forme d’une chauve-souris, afin de partager sa peur avec les criminels locaux.

En parallèle, Rachel, son amie d’enfance, continue de se battre pour appliquer la justice et se retrouve confrontée à un personnage atypique : Jonathan Crane. Un psychiatre corrompu qui use d’un produit psychotique afin de rendre folle la population. Une terrible menace plane sur Gotham et son nouveau héros va avoir du pain sur la planche.

 

batman-begins-1

 

J’ai vraiment pris le soin de ne pas trop détailler le film. Il se passe vraiment beaucoup de choses dans « Batman Begins » et il serait vraiment dommage que vous en sachiez plus.

Je suis un grand fan de la trilogie de Christopher Nolan. Mon long-métrage préféré reste tout de même le second opus « The Dark Knight », mais notre sujet du jour m’a également énormément plu.

L’histoire est très fournie et super intéressante. On vit la naissance d’un personnage, mais également la mort d’un autre. Car Bruce Wayne se déporte dans l’ombre quand Batman pointe le bout de ses oreilles.

Le début du long-métrage nous immerge donc dans un univers initiatique de grande envergure. Au milieu de paysages impressionnants, au cœur d’une montagne aux faux airs de planète d’Interstellar, Nolan nous invite à découvrir ce qu’est vraiment Batman et d’où lui viennent ses multiples compétences. Le Bruce du passé et totalement différent de celui du présent. Comme s’il avait TOUT compris. L’épreuve fut longue et douloureuse, mais bénéfique à son bien-être.

Si la justice et la police sont corrompues, qui va bien pouvoir remettre Gotham dans le droit chemin ?

 

batman-begins-2

 

Nolan nous plonge dans un monde sombre où l’espoir tente de survivre. Rachel et Gordon sont les figures de proue de ce sentiment, et c’est bien pour cela que notre héros masqué s’adresse à eux en premier lieu.

Il faut bien attendre 1h30/45 avant d’avoir le premier indice sur la finalité du récit. Car le réalisateur trompe son monde à plusieurs reprises. C’est malin et superbement pensé. Le récit est donc entrecoupé de quelques flashbacks important pour saisir la psychologie du personnage principal. Les révélations sont nombreuses et les dialogues ont la qualité d’être intelligents. La mise en scène est magnifique. Les décors semblent plus vrais que nature et la bande originale crée par Hans Zimmer est fabuleuse.

On peut chipoter sur un rythme inégal et certains longs passages, mais moi j’adore. Il y a aussi certaines explosions qui semblent un tantinet exagérées.

Sinon, le casting est un sans faute. Christian Bale porte magnifiquement les identités de Bruce Wayne et de Batman. Katie Holmes est convaincante tandis que les vieux briscards (Caine, Freeman, Oldman, Neeson) s’en sortent à merveille. Cillian Murphy fait office de révélation dans ce long-métrage tellement son jeu est envoûtant !

 

batman-begins-3

 

« Batman Begins » est un film de super-héros (si l’on peut dire ainsi) très sombre qui dénote avec les longs-métrages actuels du genre. Celui-ci est destiné à un public beaucoup plus mature.

Pas grand-chose de plus à raconter, maintenant que ses origines sont posées, il est temps pour lui de s’attaquer à des ennemis bien plus puissants et malins…

Rédacteur : Florent V.


10 commentaires »

  1. Bon je suis encore la rabat joie de service mais ce Batman ne m’a pas convaincu et même ennuyé. Le seul pour moi qui s’en sort c’est Caine mais bon c’est un acteur charismatique. La mise en scène… pas convaincante presque too much mais pas dans le bon sens. Nolan, je ne suis pas fan. Bale, non merci pas en Batman.
    Quand à Cillian Murphy, oh que oui il faut absolument voir Peaky Blinders !!!

    • Chacun a sa propre sensibilité sur une œuvre. Moi j’adore Nolan, et encore plus Christian Bale donc forcément il y a une alchimie qui se crée. J’espère que le prochain Batman sera plus adapté à tes besoins 😊

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.