Si tu as raté le début du jeu :

[Jeu à énigme du 22/04 au 03/06] Introduction / Chapitre 1 (Retour vers le Futur)

[Jeu à énigme du 22/04 au 03/06] Chapitre 2 (Fight Club)

[Jeu à énigme du 22/04 au 03/06] Chapitre 3 (Les Gardiens de la Galaxie)

 

ff1de23d-c0e5-4b03-86fb-627e2110aa53

 

Bonjour ! Je m’appelle Jake Sully. Est-ce que vous allez bien ?

 

Tu ne te souviens de rien… Comme d’habitude désormais après ce genre de voyage cinématographique. Ce n’est pas de tout repos d’entrer dans un film ! La voix que tu entends est claire, limpide. Tandis que tu ouvres lentement les yeux, une lumière vive agresse instantanément tes pupilles. Tu lèves alors ta main pour te protéger… C’est curieux, celle-ci te semble différente…

Ah ah, oui ! Ça m’as fait le même effet la première fois que j’ai intégré mon clone ! (il s’approche de la lampe) Je vais baisser la luminosité. Pouvez-vous vous asseoir ?

 

Alors que tu tentes de te redresser, tu ne peux ôter ton regard de cette main. Ça y est, le flux de couleur revient. Elle est bleue… Quoi ? Impossible ! Tes doigts semblent immenses.

C’est alors que tu saisis : Jack Sully, clone, bleu… Non, ça ne peut pas être ça ?! Tu essayes alors de te lever, mais tu trébuches immédiatement sur le bord du lit. Tes jambes sont parsemées de taches brillantes. Pas de doute possible !

Doucement, soldat… Il vous faut un peu d’entraînement pour adapter votre système nerveux à ce nouveau corps. Voyons voir… (il appelle quelqu’un) Grace !

 

Alors que tu tournes la tête, tu entends des talons s’approcher. Une femme franchit le seuil de la porte et s’avance avec conviction vers Jake. Elle te rappelle quelqu’un… mais tu ne sais pas qui. Le seul mot qui te vient à l’esprit est : Nostromo… Bref ! Alors qu’elle s’entretient avec l’homme, quelques souvenirs te reviennent. Nick, le coffre, bobine… C’est ça ! Il faut que tu te laisses guider par cette nouvelle aventure, il y aura forcément des indices pour compléter le mot de passe.

Bonjour, je suis Grace Augustine. Nous vous avons retrouvé dans un sale état… C’est Quaritch qui vous a envoyé dans la Jungle de Pandora ? (tu ne réponds pas) Quoiqu’il en soit, heureusement que nous avons pu vous récupérer vivant.

 

Elle te regarde désormais avec compassion et baisse les yeux. Puis reprends :

Les Thanator, ça ne fait pas de cadeaux… Nous avons dû transférer votre esprit dans ce corps. Il n’a pas été créé avec votre ADN, mais il fera l’affaire. Votre véritable enveloppe est morte…

 

Elle se recule, comme plombée par la nouvelle. Toi, tu ne sembles pas inquiet. De toute façon, tout ceci n’est qu’un jeu… N’est-ce pas ? À moins que… Jake pose sa main sur l’épaule de Grace, puis s’approche de toi.

Vous savez, soldat, vous pouvez nous être utile. Avec Grace et Norman, notre spécialiste de la langue locale, nous ne sommes que trois à véritablement entrer en contact avec les Omaticayas.

 

Pendant qu’il déroule son discours, l’homme approche un fauteuil roulant de ta position et t’invites à t’y installer. Mais pourquoi t’appelle-t-il soldat ?

Ne perdons pas de temps ! J’ai une mission pour vous. Rien de bien méchant, cela vous permettra de faire connaissance avec votre nouveau corps.

 

b103a92c-b0a6-478a-b748-962355c5f537

 

Après t’être installé dans l’engin électrique, vous quittez enfin la pièce pour aller à l’extérieur du logement. Vous passez rapidement devant d’autres « Avatars » . Les couleurs de Pandora sont vives, extrêmement vives. Au loin, tu aperçois la forêt. Celle-ci te semble aussi merveilleuse qu’inquiétante. Sully t’accompagne vers une petite bâtisse située à quelques pas des premiers arbres. Sur la table sont éparpillées des feuilles en vrac et une tasse de café asséchée depuis un temps que tu ne souhaites pas deviner.

L’homme s’installe dans une capsule et connecte son esprit avec le clone allongé sur un matelas. Après quelques secondes, le voilà désormais dans la peau de son Avatar. Il te fixe alors d’un regard profond. Ses iris jaunes t’impressionnent, pourtant Jake semble doux comme un agneau. Après quelques instants, il prend la parole :

Il n’est pas facile de se mouvoir dans cette énorme enveloppe, pas vrai ? J’ai moi-même mis quelques heures avant de pouvoir marcher correctement. Levez-vous, s’il vous plaît !

 

Tu poses tes mains sur les accoudoirs du fauteuil et effectues une poussée afin de lever ton corps vers le haut. Tes jambes sont fébriles, mais cette fois-ci, tu tiens debout. Un sourire illumine ton visage, et celui de ton interlocuteur.

Très bien ! Vous avez l’air de vous y habituer. Bon, maintenant je vais vous apprendre quelques exercices afin d’assouplir tout cela…

 

Après une bonne heure d’apprentissage, tu constates une nette évolution. C’est alors que Grace arrive de nouveau et t’explique ta première mission.

Hier, en allant communiquer avec la tribu, j’ai laissé tomber par inadvertance deux notes essentielles pour mon travail de groupe. L’une se situe près de la chaîne des Hallelujah. Une zone assez impressionnante à découvrir, vous verrez. L’autre, je l’ai perdue aux alentours de l’Arbre-maison, le refuge des Omaticayas. Bien entendu, je les ai prévenus de votre venue même s’ils sont extrêmement méfiants. Prenez garde à vous, sans un faux-pas de votre part, vous pourriez y laisser des plumes.

C’est une mission simple, cela vous permettra d’apprivoiser un peu plus vos nouveaux membres…

 

Tu hoches la tête et fais un clin d’œil à Jake avant de sortir du petit local. Et mon petit doigt me dit que ces notes pourraient être primordiales pour la résolution de cette nouvelle énigme.

 

8e5d3373-b6a2-4d41-8449-dc5eaaa369de

 

Après quelques dizaines de minutes de marche et de tergiversations à travers la flore locale, te voici face à un spectacle improbable. La chaîne des Hallelujah est un endroit verdoyant et surtout très original. En effet, il possède la particularité de flotter dans les airs. Tu repenses alors au film de James Cameron et te rappelles du moment où Jake a dû apprivoiser un Ikran avant de s’envoler dans les hauteurs de Pandora.

Le paysage est magnifique, néanmoins, tu dois retrouver la note de Grace. Tu regardes alors aux alentours, c’est vaste… très vaste ! C’est alors que tu sens quelque chose de collé sous ton pied. Tu lèves alors la jambe et récupères un morceau de papier en bien mauvais état. Serait-ce cela ? Ce serait un sacré coup de chance. Tu commences à le lire :

 

  • Way si

  • Pamtseo

  • Srew

  • Tiyawn

 

 

Qu’est-ce que c’est que ce charabia ! Tu retournes la feuille, mais rien ne se trouve au verso. Est-ce le document que tu dois ramener ? C’est après un court temps de réflexion que tu te décides alors de rejoindre l’Arbre-maison. De toute façon, la seconde note te sera donnée par un Omaticaya. Il n’y aura qu’à voir si cela concorde avec ce bout de papier.

 

d47592d0-f9dd-46e5-a9e2-f0dc907c2974

 

Ça y est, tu commences à croiser des autochtones. Certains d’entre eux te dévisagent mais tu continues ta marche en avant. Une petite porte bloque le chemin. Celle-ci semble être le seul passage afin d’accéder à l’arbre. Il est énorme, sa taille dépasse les 150 mètres de hauteur. Il est composé de plusieurs étages, mais pour ta mission du jour, le niveau au sol fera l’affaire. Tu t’approches d’un Na’vi qui t’arrête d’un geste de la main. Alors qu’il parle dans un dialecte que tu ne connais pas encore, tu vois qu’il te tend une sorte de liane… Tu saisis alors la tresse qui trône derrière ton crâne et la connecte avec l’arbre. Un éclair traverse ton cerveau !

Apparemment, la note recherchée est composée de quatre mots. Tu te concentres afin de discerner ceux-ci :

 

  • Titerkup

  • Uvan

  • Tsko

  • Na’ring

 

Ça ne peut pas être une coïncidence !

Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Seraient-ce des indices afin de trouver une partie du mot de passe ? Peut-être que ces mots vont te mener vers une critique ! Attends… il y a deux notes, composées de quatre mots chacune. Il y aurait donc deux critiques ? Il faut absolument que tu trouves le fameux Norman, il va t’aider à traduire ces notes !

Tu te déconnectes alors du végétal et tu commences à courir à travers la Jungle jusqu’à la base. Après un long trajet, te voici à la sortie de la forêt et tu entres dans le local de tout à l’heure. Ouf, Norman est là ! Il faut absolument lui demander de décrypter cela :

 

Mon avis sur « Avatar »

 

Si tu as trouvé, alors bravo ! Maintenant, il faut que tu ailles sur ces deux critiques et que tu récupères les parties de mot de passe égaré. Ouvre l’œil, même si rien n’échappe au regard d’un Na’vi !

C’est bon, tu as récolté ce que tu voulais ? Une douleur s’empare de toi. Tu sens ton âme s’extirper de ton corps ! Ça y est, il est malheureusement temps de quitter ce corps et de plonger dans une autre aventure ! Cette séance à Pandora restera inoubliable… À lundi prochain : 20 mai 2019

Rédacteur : Florent V.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.