4edeadbd-0afc-4334-a8b8-809692d3b19f

Nouvelle chronique :

Chaque mardi, je tenterai de vous parler d’une « Origin Store » cinématographique d’un héros de Comics. Que ce soit Marvel, DC Comics ou d’autres bandes-dessinées…

Vous verrez donc venir Captain America, Batman, Thor, Superman, Spiderman, Wonder Woman, The Mask, Kick-Ass, et bien d’autres… (ordre non défini). Et l’on commence avec :

« IRON MAN »

 

« Iron Man » est un film de super-héros réalisé par Jon Favreau (Cowboys et Envahisseurs, Le Livre de la Jungle) en 2008.

Tony Stark, un inventeur milliardaire, se retrouve enlevé en Afghanistan par une organisation obscure afin de l’obliger à reproduire l’une de ses plus puissantes armes de guerre. Dans le plus grand des secrets, il met au point une armure surpuissante qui va lui permettre de s’évader et de devenir l’enveloppe d’Iron Man.

Robert Downey Jr. (Chaplin, Sherlock Holmes) tiens le rôle principal. Il est accompagné par Terrence Howard (James Rhodes) et Gwyneth Paltrow (Pepper Potts).

C’est le premier film du Marvel Cinematic Universe. Il est alors distribué par Paramount Pictures (jusqu’en 2012).

 

 

Iron Man, l’Origin Story ?

En voyage d’affaires en Afghanistan afin de vendre l’une de ses nouvelles pépites technologiques, le célèbre milliardaire Tony Stark est enlevé par l’organisation terroriste des « Dix anneaux ». Ces derniers l’obligent à leur construire le puissant missile Jericho. Grièvement blessé, l’homme est soigné par un autre scientifique prisonnier qui lui implante un électro-aimant dans la poitrine. En effet, des éclats d’obus se sont logés dans son thorax et menacent son cœur.

Bien déterminé à se sortir de cet enfer, Stark met alors au point une armure sommaire, alimentée par un réacteur ARC, qui lui permet de finalement s’échapper.

 

iron-man-4

 

Après avoir pris conscience des dangers politique liée à la vente d’arme de Stark Industries, Tony décide de stopper la supercherie et met au point, dans le plus grand des secrets, une armure beaucoup plus moderne et puissante qui lui permet de devenir sa propre arme, et rapidement une icône pour le public.

C’est sans compter sur les « dix anneaux » et ses taupes qui tentent de subtiliser sa merveilleuse technologie afin de prendre un ascendant primordial dans leur quête de pouvoir.

 

Qu’est-ce que ça donne ?

iron-man-3

 

C’est très bien ! Je ne suis pas un fan de Robert Downey Jr, mais je le trouve parfait dans le rôle de Tony Stark. il incarne donc un playboy, milliardaire, doté d’un grand sens de l’humour et d’un charisme plutôt intéressant.

La première scène du long-métrage donne le ton sur le caractère du personnage. Accompagné d’un titre d’AC/DC, Tony s’attelle à détendre une atmosphère archi tendue au travers des paysages désertiques d’Afghanistan. Tout cela avant de malheureusement voir l’intégralité de ses compagnons mourir et être lui-même gravement blessé au torse.

Cette séquence est suivie d’un court flashback où l’on apprend à connaître le tempérament d’un Tony immature qui s’amuse face aux photographes et qui mène une vie décadente à base d’alcool et de sexe… Le tout en gardant ses idées de génie pour « armer » d’espoir l’entreprise créée par son père.

Pendant toute la période où il se trouve prisonnier des « Dix anneaux », l’homme reste étonnamment calme, gardant un sang-froid à toute épreuve et mettant son caractère jusqu’alors excentrique de côté. Il saisit les enjeux et ne joue donc ni avec la vie de son acolyte, ni avec la sienne.

 

iron-man-1

 

Il change d’ailleurs complètement de comportement lors de son retour à New-York. Fini les facéties, il débute désormais une quête de rachat moral. Faire le bien dans le monde (enfin, surtout aux USA) et stopper la vente d’arme de Stark Industrie. Il se rapproche alors considérablement de Pepper Potts et fait le tri dans son proche entourage.

Si on peut faire une légère comparaison, le personnage de Tony Stark est très éloigné de celui de Bruce Wayne. Le second étant une couverture de son réel personnage. Ici, c’est bien Stark la star, et non pas Iron Man.

Au niveau mis en scène, cela pêche légèrement sur certains effets spéciaux, mais rien de réellement gênant. C’est même plutôt joli dans sa globalité. Certains plans sont de très grandes qualités, mais cela ne sort pas non plus de l’ordinaire. Par contre, la bande originale est magnifique. Très dynamique et enivrante. Le tout est agrémenté de plusieurs morceaux de rock. Il manque néanmoins un combat final épique. Celui-ci est un peu terne et manque sensiblement d’inspiration. Quoiqu’il arrive, cela donne l’eau à la bouche pour la suite de l’univers de l’homme de fer.

 

Mon avis final

iron-man-2

 

Le début du MCU est propre, attractif et ambitieux. Iron Man est la figure de prou de cet immense navire, et sa base possède d’excellentes fondations. Vous pouvez lancer ce long-métrage sans la moindre hésitation.

C’est un très bon divertissement.

Rédacteur : Florent V.


6 commentaires »

  1. J’avais bien aimé ce premier Iron Man et je pense que le succès de ce film est dû à la présence de Robert Downey Jr que j’adore.
    Cela m’avait étonné de le revoir dans ce genre de film, lui l’acteur dont le comportement avait gâché la carrière. Je l’ai retrouvé une fois de plus charismatique. Il incarne, il est Tony Stark.
    Après cela reste du comics donc pas franchement des scénarios intéressants.
    Ce film reste tout de même plaisant. Il remplit agréablement son rôle de divertissement et c’est tout ce qu’on lui demande.

      • Robert Downey Jr a une présence unique à l’écran. Il dégage un magnétisme unique. Pour moi c’est l’un des plus grands acteurs de ces trente dernières années. Malheureusement son caractère lui a fermé de très nombreuses portes. C’est fort dommage. Mais je suis contente qu’il ait trouvé ce rôle qui lui va merveilleusement bien.
        Quant à la saga… et bien ce n’est vraiment pas ma came. Mais là c’est un autre débat 🙂

  2. Intéressante idée que de revisiter l’origine du premier des Avengers alors que se clot la saga monumentale.
    Je n’a l’ai pas revu depuis longtemps mais à l’époque j’avais été ravi par cette adaptation qui respectait parfaitement l’image du héros de mes BD de jeunesse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.