7eb0e320-5afa-430c-a8e8-9fde2ca1154e

Attention, cette chronique est à but humoristique et est purement subjective. Je garde un total respect envers l’équipe du film et du travail accompli.

On pensait Netflix guéri… Depuis le début de l’année, un bon nombre de films d’excellente qualité sont sortis sur la plateforme de streaming américaine. Serenity, Triple Frontière, Mirage, Unicorn Store ou encore Highway Men !

Et bien voilà que l’inventeur du « Tou-Doum » retombe dans ses travers et nous pond un Nanar de compétition !

 

59962232-3da4-4d52-87d8-ca982f37ed48
Approchez ! Approchez ! N’ayez pas peur ! Vous êtes tous les bienvenus au « Pays des Nanars » !

 

« The Silence » est un film d’horreur-épouvante réalisé par John R. Leonetti (Annabelle) sorti le 10 avril 2019 sur Netflix.

Après une expédition scientifique foireuse, de terrifiantes créatures envahissent la Terre (Non, je rigole ! Seulement les États-Unis…) et se nourrissent de toute forme de vie qui a le malheur de faire du bruit (cela ressemble étrangement à Sans un bruit de John Krasinski).

Les personnages principaux sont interprétés par Stanley Tucci (sosie officiel de Mark Strong ! D’ailleurs, c’est drôle, car il a joué le rôle de Merlin dans Transformers : The Last Knight) et Kiernan Shipka (à peu près le sosie d’Emma Watson… vite fait ! Sinon, elle incarne le rôle phare de Les Nouvelles Aventures de Sabrina). Bref, du lourd ! Si je puis m’exprimer ainsi.

Le long-métrage est l’adaptation d’un roman éponyme de Tim Lebbon.

 

 

La partie culture cinématographique :

Mais, dis-moi Jamy ! Quelle est la différence entre un « nanar » et un « navet » ?

Et bien, selon Wikipedi…

« Pourquoi cherches-tu sur Wikipedia ? Jamy ! »

(L’homme aux lunettes rondes éteint violemment la petite télévision cathodique où apparaissait le visage de son acolyte.)

Bon, revenons à nos moutons… ou plutôt à nos navets (gloussements) :

Selon Wikipedia, un « navet » est un terme qui désigne familièrement une œuvre, que son spectateur regarde sans éprouver de plaisir, par analogie avec le légume du même nom au goût fade lorsqu’il est trop cuit.  

Alors qu’un « nanar » est, dans le langage familier, un film qui possède tellement de défauts qu’il en devient involontairement ridicule et comique. »

 

Est-ce que « The Silence » est un nanar ? Selon moi, oui ! Et non pas un navet ! Mais, concentrons-nous sur l’histoire :

 

the-silence-1

 

Ally Andrews est une adolescente brillante, mais touchée par un handicap de taille depuis maintenant quelques années : elle est sourdeAlors qu’elle rentre chez elle, accompagnée de son « crush », la jeune fille … Je suis chiant là, non ?

En fait, la mise en place de l’histoire est ennuyeuse. C’est dommage, car le début du film nous promettait de bonnes séances de peur et d’horreur. J’ai même sursauté dans mon canapé, surpris par l’une de ses satanées bestioles.

Bref, la jeune fille rentre donc à sa maison. Elle se fait gentiment gronder par sa mère, dans un mixte de parole et de signes, sous prétexte qu’elle soit rentrée un peu trop tardivement. L’ambiance semble tout à fait conviviale, quand Ally remarque soudainement que son chien chéri possède les poils du dos hérissés. Un danger ? Peu importe, il est temps d’aller dîner.

 

the-silence-4

 

Bon, les membres de la famille vont se coucher. La grand-mère décide de profiter du silence pour s’en griller une petite… pas de bol, c’est elle qui se fait griller (cette anecdote est utile pour la suite du récit. Si, si !). Quoiqu’il arrive, cette nuit marque un terrible tournant pour la vie sur Terr… pour la vie aux États-Unis ! En effet, de sordides créatures à la forme de chauve-souris envahissent les terres de l’oncle Sam et dépouillent de chair chaque être vivant qui ose émettre un son. L’état d’urgence est activé et les journaux télévisés demandent aux familles de rester cloîtrer chez eux et de ne pas faire le moindre bruit.

Bien entendu, les Andrews décident de quitter leur nid douillet pour aller… quelque part. En compagnie du meilleur ami (un casse-cou… Oh, je sens que ta dernière heure a sonné, mon grand !) du père, la famille et le chien prennent la route et se retrouvent bloqués dans les embouteillages. Vraiment pas de chance. Du coup, après avoir décidé de passer par un dangereux chemin au travers d’une forêt, un événement va complètement changer le sort des occupants du mini-convoi.

Commence alors, une véritable aventure de survie !

 

the-silence-3

 

Ce film est une escalade de surprise.

Les effets spéciaux sont de toute beauté. Digne des plus grandes productions. Avengers : Endgame n’a qu’à bien se tenir ! Les bestioles sont tellement bien modélisées que j’ai cru revoir l’ED 209 du Robocop de Verhoeven (1987)… Vous savez que j’en ai fait des cauchemars de ce fu***ng robot ? Bon, j’abuse un peu, c’est vrai !

Quoiqu’il arrive, j’ai été époustouflé par les explosions ainsi que les conditions météorologiques proposées par l’équipe technique du film. Un concentré de technologie qui a fait perler des larmes de sang aux coins de mes petits yeux.

Concernant le scénario, c’est tout simplement ha-le-tant ! Je n’ai pas su garder mon souffle, ni mon calme, quand *spoiler-spoiler* et *spoiler-spoiler* ! Une dinguerie.

Dans « The Silence », nous avons :

  • Des armes avec munitions illimitées ! Pratique !
  • Des humains sans humanité ! Sors de mon métro, Satanas
  • Un gourou qui s’est coupé la langue. Parce que c’est bien connu, sans langue tu ne fais pas de bruit !
  • Un face à face avec un serpent ! Pas de chance, surtout quand celui-ci attire plus les créatures qu’il ne fait peur à un gamin de huit ans.
  • Des pièges ultras sophistiqués ! Gare aux mélodies Apple…
  • Et des ralentis à couper le souffle…

Néanmoins, je dois admettre que certains comédiens s’en sortent plutôt bien. Même si la direction d’acteur est beaucoup plus terrifiante que le long-métrage en lui-même.

 

Mon avis global :

the-silence-2

 

« The Silence » est un film à voir, avec modération ! Un nanar de bonne qualité qui crée son petit effet. Tu n’en ressors pas sans un petit sourire aux lèvres. C’est du tout bon. Merci Netflix !

Rédacteur : Florent V.


7 commentaires »

    • Bonjour, ça va très bien et toi ? Oui, malheureusement il n’est pas à la hauteur de ce qu’il prétend être. Mais je connais quelques personnes qui l’ont apprécié. Seul toi pourra te faire un réel avis ^^ Bonne journée 👌

  1. J’ai commencé à écrire ma critique et personnellement j’étais désespérée: ça manque de rythme et il y a beaucoup d’incohérences, c’est dommage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.