4c255301-bdf5-44e7-9298-e6c881a9ca64

Si vous n’avez pas lu mon avis sur les quatre premiers épisodes de « You vs Wild », je vous invite à le faire en cliquant sur le lien ci-dessous.

Cela vous permettra de connaître le contexte de cette émission et de savoir si mon avis de « mi-saison » a évolué :

Mon avis sur « You vs Wild » (Netflix) – 1/2

 

Épisodes 5 à 8 :

Nous voici plongés dans une zone désertique ainsi qu’un environnement humide et escarpé.

Les épisodes 5 et 6 sont liés par un seul et même scénario. Bear Grylls apparaît au guidon d’une moto tout-terrain et vous laisse le choix d’utiliser un avion ou un hélicoptère afin de commencer la mission. L’objectif est de retrouver une épave qui transportait des fioles d’antidote pour les populations locales. Par la suite, vous serez amené à faire face à des tarentules, scorpions ou autres serpents.

Pour les deux derniers épisodes, l’homme est jeté sur la « Terre de Dragons ». Un littoral rocheux extrêmement humide et dangereux. On retrouve ici l’essence même des « Man vs Wild » avec l’objectif unique de retrouver la civilisation. Dans un premier temps, il est confronté aux dangereux animaux locaux (loups). Ensuite, il doit traverser une zone minière afin d’échapper aux risques d’hypothermie et, encore une fois sauver sa peau.

J’ai globalement trouvé ces quatre épisodes très bons même s’ils m’ont paru trop courts. On sentait un rythme lent et approximatif lors des premières aventures. Ici, l’émission prend son plein essor et devient vraiment intéressante.

Par contre, il faut vraiment arrêter d’ajouter des effets visuels. C’est ridicule et laid. Cela nuit clairement à la crédibilité des scénarios.

 

Les +

You vs. Wild

 

Bear Grylls nous donne d’excellents conseils. En plus de cela, il nous pousse à retenir les erreurs commises lors de certains dilemmes.

Par exemple, lors d’un épisode, vous aurez le choix entre descendre en rappel dans un ravin ou faire le chemin à pied jusqu’à déceler une issue favorable. Et bien vous trouverez exactement le même choix cornélien quelques épisodes plus tard ou vous devrez soit grimper une zone rocheuse ou longer la paroi donnant sur une mer déchaînée.

Ses conseils deviennent de plus en plus enrichissants et peuvent être utilisés n’importe où et n’importe quand (je pense notamment aux méthodes pour se repérer dans l’espace). L’aventurier possède aussi un discours très positif et motivant. Parfois même un peu exagéré, mais c’est comme cela qu’on l’aime.

Dernière chose, les paysages sont fabuleux. Les plans de caméras sont beaux et léchés. En même temps, c’est beaucoup plus simple quand tout est mis en scène…

 

Les –

Voilà le gros point faible de la série. C’est superficiel. Même après huit épisodes, on ne croit pas une seule seconde aux dangers qui se dressent face à l’homme.

Déjà parce qu’il y a un système de choix, et surtout parce qu’il n’y a rien de crédible. Absolument rien ! Du début à la fin, c’est faux, archifaux. C’est bien joué, c’est sur. C’est attractif et au final, on n’y prête même plus attention. Mais c’est dommage.

Les choix sont biaisés. J’avais des doutes lors de mon article précédent. Ceux-ci se sont clairement confirmés. Netflix vous indique systématiquement en surbrillance des choix qui ne vont feront pas recommencer. Si vous souhaitez aller en ligne droite, appuyez bêtement sur « Ok » et tout se passera bien. Cela ne veut pas dire que le second choix proposé est forcément mauvais (souvent oui), mais comme l’on se rend assez rapidement compte de la « supercherie », et bien on ne réfléchit plus comme un aventurier, mais plutôt comme Netflix souhaite que l’on vive l’histoire.

 

Finalement, la rejouabilité ?

Deux fois, pas plus. Ils n’ont pas réutilisé le système de survie du quatrième épisode. Par contre, comme les dilemmes sont sans-cesse dirigés de façon positive, vous pouvez refaire chaque aventure en faisant les choix inverses. Bien sûr, vous devrez souvent recommencer. C’est assez limité. Par contre, j’adhère au concept désormais.

 

Avis global sur la série interactive ?

you-vs-wild-99

 

C’est une bonne aventure. Je suis beaucoup plus séduit par la fin que par le début. Après avoir passé le cap mental concernant la non-crédibilité des scénarios, on se plonge réellement dans une série enrichissante. Les derniers épisodes sont presque un copier-collé de « Man vs Wild ». Ça tombe bien, j’adore !

J’espère une prochaine saison avec un peu plus de liberté dans les choix ainsi que de réels impacts. Attention aussi à Netflix de trouver un moyen d’y jouer autrement que sur une TV. J’ai eu la mauvaise surprise de ne pas y avoir accès sur tablette…

En tout cas, vive Bear Grylls !

Rédacteur : Florent V.


2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.