9e681ae5-c2c0-4726-9323-795b3b030b15

Mon avis final est disponible ici-même : Mon avis final sur « You vs Wild » (Netflix) – 2/2

 

Partie 1 (Épisode 1 à 4)

« You vs Wild » est une aventure interactive disponible sur la plateforme de streaming Netflix depuis le 10 avril 2019.

Bear Grylls, le célèbre aventurier, a besoin de votre aide afin de survivre dans des environnements inhospitaliers aux quatre coins de la planète.

La série est composée de huit épisodes d’une durée variant entre 14 et 26 minutesLors de chaque aventure, le spectateur est amené à choisir entre deux situations qui vont avoir un impact sur la mission du personnage.

Attention, l’interactivité n’est pas optimisée pour les utilisateurs de Chromecast.

 

 

Kezako ?

« You vs Wild » est clairement inspirée d’une célèbre série documentaire « Man vs Wild » (ou « Seul face à la nature ») diffusée en premier lieu sur Discovery Channel (NT1 en France) depuis 2006 et arrêtée cinq années plus tard après plus d’une cinquantaine d’épisodes.

Bear Grylls était déjà présentateur et narrateur de cette émission télévisée. L’ancien militaire possède des connaissances très étoffées sur les divers terrains explorés, en botanique et en zoologie tout en étant un alpiniste hors pair.

Le but de « Man vs Wild » étant aussi de délivrer de précieux conseils aux téléspectateurs.

 

Anecdote : Jake Gyllenhaal a participé à un épisode spécial sur les terres Islandaises (2011).

 

Qu’est-ce que ça donne « You vs Wild » ?

you-vs-wild-1

 

Quatre environnements sont exploités lors de cette première saison. La jungle, la haute montagne, le désert et un littoral rocheux. Au final, six aventures nous sont proposées. Certaines étant composées de deux parties.

Sans rentrer dans les détails, le premier épisode fait clairement office de tutoriel. Il est très court et nous dirige assez rapidement vers une seconde partie beaucoup plus fournie. À partir du troisième épisode, le « Game-Over » guette inexorablement le spectateur. Pour terminer, le quatrième est assez atypique, car Bear Grylls nous demande d’emblée de choisir entre deux stratégies de survies. C’est assez malin et cela apporte de la diversité au contenu interactif.

Si l’aspect visuel est très proche de la série originale, on peut remarquer des histoires construites, mais parfois peu crédibles. On n’y croit pas réellement. Malgré tout, on prend plaisir à écouter l’aventurier nous distiller ses précieux conseils. Il n’hésite d’ailleurs pas à nous féliciter quand notre choix est bénéfique pour lui. Et au contraire, de nous expliquer les erreurs commises ainsi que leurs conséquences.

Pour terminer, je tiens tout de même à souligner l’effort de construction des épisodes. Ceux-ci sont donc assez diversifiés et l’on ne rentre pas dans une sorte de schéma narratif redondant.

 

Par contre, je n’ai pas compris la volonté de la production de rajouter de la neige artificielle sur l’image lors de l’épopée dans les Alpes Suisses…

 

Est-ce que nos choix ont réellement une importance ?

you-vs-wild-2

 

Oui… et non ! En tout cas, sur les quatre premiers épisodes.

J’ai du recommencer à deux ou trois reprises après avoir mis l’homme dans une situation très inconfortable. Et ce, malgré ses nombreuses mises en gardes. J’ai voulu creuser afin de savoir si les choix étaient vraiment importants. Et je n’ai pas été déçu. Les impacts négatifs peuvent être différents d’une simple « mort ». Par exemple, le retrait d’avantage ! J’ai été surpris de perdre l’un de mes objets lors d’un choix particulièrement risqué, ce qui a clairement handicapé la suite du récit.

Par contre, lors d’un autre épisode, alors que je prenais de nouveau un chemin douteux, Bear Grylls n’a pas hésité à me reprendre et m’expliquer à quel point ma décision était mauvaise avant de finalement se rabattre sur l’autre choix. Curieux !

La question essentielle devient alors : Est-ce utile que l’on choisisse pour lui ? Je ne sais pas !

 

Qu’en est-il de la « rejouabilité » ?

Cela dépend, c’est très faible pour les trois premiers épisodes. Mais essentiel pour le quatrième ! Ce dernier a tout de même le désavantage de recycler certaines séquences alors qu’il partait sur un tout autre chemin. On va donc dire qu’il faut être archi-motivé pour chercher à trouver tous les embranchements possibles.

 

Mon avis après quatre épisodes ?

you-vs-wild-3

 

Mitigé. Rien ne vaut un bon épisode de « Man vs Wild » au final !

A-t-on réellement besoin de s’investir dans ces missions ? C’est intéressant à vivre, mais il va falloir encore se creuser les méninges afin de nous faire adopter ce genre de contenu interactif. J’ai tout de même hâte de faire la seconde partie de la saison, car je suis un fan du personnage !

C’est bien de faire participer ses « abonnés », mais encore faut-il le faire efficacement.

 

Rédacteur : Florent V.


4 commentaires »

  1. Sympa ce concept. Ca me fait un peu penser aux livres dont vous êtes le héros que je lisais quand j’étais gamin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.