79f7bbdc-00a6-487a-a476-b02263133400

« Glass » (2h09) est un film réalisé par M.Night Shyamalan (« Signes », « Sixième sens », « Le village » …). Sa date de sortie est fixée au 16 janvier 2019. Il réunit dans un même univers les personnages de « Incassable » (2000) et de « Split » (2017).

(Le réalisateur a fait en sorte de pouvoir voir le film sans avoir visionné ses deux prédécesseurs)

Synopsis :

 

Peu de temps après les événements relatés dans Split, David Dunn – l’homme incassable – poursuit sa traque de La Bête, surnom donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes.

De son côté, le mystérieux homme souffrant du syndrome des os de verre Elijah Price suscite à nouveau l’intérêt des forces de l’ordre en affirmant détenir des informations capitales sur les deux hommes…

(Source : Allociné)

 

Faisons un point complet sur l’univers cinématographique (de super-héros) que souhaite créer Shyamalan.

À l’heure d’aujourd’hui, « Incassable » et « Split » se déroulent dans le même monde, avec les mêmes codes. D’un côté, David Dunn est un homme doté d’une santé de fer tandis que son alter égo, Elijah Price, est un personnage aussi fragile que du verre. De l’autre côté, Kevin Crumb lutte face à ses troubles de personnalité. Alors qu’il restait dans un état stable face à ses troubles mentaux, un mal a pris possession de son corps ainsi que de son esprit.

Les trois héros et antihéros se retrouvent donc, ensemble, dans « Glass ».

L’action se déroulera en partie dans un hôpital psychiatrique en compagnie de médecins qui vont devoir comprendre et se rendre à l’évidence que les pouvoirs, ça existe bel et bien.

 

glass-1

 

Et alors ? Incassable et Split, ça donnait quoi ?

Pour résumer :

« Incassable » :

Alter ego de David Dunn (Bruce Willis), Elijah Price (Samuel L. Jackson) cherche un sens à sa vie. Lui, fragile comme le verre, prend connaissance d’un homme qui semble « incassable ».
Père de famille et alors dans une mauvaise période de sa vie, David est l’unique survivant d’un terrible accident ferroviaire à la sortie de la ville de Philadelphie. Tandis qu’il reprend contact avec la vie quotidienne, il est abordé par un artiste, dessinateur de planche de comics qui lui fait réaliser et prendre connaissance de sa faculté à ne jamais avoir été blessé ni malade.

Agent de sécurité, certaines visions au travail viennent confirmer la théorie de l’homme de verre. Serait-il plus qu’un simple mortel?

« Split » :

Kevin Crumb possède un sérieux problème. Il est atteint d’un trouble de la personnalité. Vingt-trois personnes logent dans son esprit.
Toutes dotées d’attributs différents.
Suivi par la Docteure Fletcher, Kevin apprend néanmoins à les canaliser.


Et si cette maladie mentale était la clé pour déverrouiller les zones cachées et inaccessibles du cerveau humain? Et si Kevin n’avait pas vingt-trois personnalités, mais une de plus? Et si la paix qui semblait s’installer dans son esprit éclatait en mille morceaux? C’est face à ce danger que la jeune Casey et ses deux « amies » seront confrontées. S’échapper avant que tout n’éclate.

Ici la critique de « Incassable » et « Split »

 

glass-3

 

Bon, et c’est avec qui ?

 

Gros casting ! On reprend les mêmes et on recommence. Bruce Willis, Samuel L. Jackson et James McAvoy en tête d’affiche. Anya Taylor-Joy est également de la partie (« Split »).

On retrouve aussi Spencer Treat Clark (Joseph Dunn) et Charlayne Woodard (La mère d’Elijah Price), tous deux acteurs de « Incassable ».

Où ça se passe ?

 

Philadelphie ! C’est la ville de cœur du réalisateur. Une majorité des scènes ont été tournées dans un Hôpital psychiatrique situé à Allentown en Pennsylvanie.

 

 

glass-4

 

Quelques secrets ?

 

  • (Possible spoiler sur ce point !!!) Aussi incroyable que cela puisse paraître, Shyamalan a réussi à incorporer des scènes inédites du film « Incassable » dans « Glass ». Ces séquences qui, à l’époque, ont été coupées mettront en abîmes certains flash-back notamment de la relation entre David Dunn et son fils Joseph.

 

  • Concernant la musique, le compositeur a dû œuvrer avec trois thèmes bien différents. Celui de « Incassable » de l’époque, celui de « Split » qui est beaucoup plus moderne et angoissant ainsi qu’une composition originale pour « Glass ». Un sacré défi !

 

  • Idem concernant les couleurs. Chaque film possède en général une palette de couleur harmonieuse et bien définie. Or ici, chaque personnage possède sa propre couleur fétiche : Le vert pour David Dunn, le violet pour Elijah Price et le jaune pour Kevin. Comment vont-ils réussir à rendre le mélange agréable à l’œil ?

 

glass-5.jpg

 

Ce que j’en attends ?

 

« Incassable » a été l’un des premiers films que l’on m’a conseillés lorsque mon attrait pour le cinéma a réellement débuté. J’ai donc une attache particulière envers ce long-métrage que je trouve magnifique.

J’ai trouvé la fin de « Split » particulièrement jouissive par rapport à son lien caché avec les aventures de David Dunn et d’Elijah Price.

Depuis que « Glass » a été révélé, je l’attends avec beaucoup d’impatience. Je n’ai vu, pour le moment, que la première bande-annonce et je me garde ainsi les potentielles surprises pour le jour J.

Je sais que l’histoire se situera pendant un long moment en huis clos. J’attends de Shyamalan qu’il nous torture l’esprit avant de faire littéralement éclater le récit en mille morceaux. J’ai confiance en lui et je sens profondément que je ne serais pas déçu.

 

Et vous ? Attendez-vous « Glass » ?


4 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.