img_2121

Une Merveilleuse Histoire du Temps

Réalisateur : James Marsh

Acteurs :
Eddie Redmayne
 (Stephen Hawking), Felicity Jones (Jane Wild Hawking), Charlie Cox (Jonathan Hellyer Jones)

Nationalité : Royaume-Uni

Sortie : 2014

Durée : 2h03

Genre : Biographie

Synopsis :

1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.

Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, qu’il épouse contre toute attente, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.

Alors que son corps se dégrade, son cerveau fait reculer les frontières les plus éloignées de la physique. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, pour aller au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer : le vingt et unième siècle.

(Source : Allociné )

 

 

Mon avis en 150 mots (environ)

 

Une partie de la vie intime de Stephen Hawking nous est brillamment conté par James Marsh dans « Une Merveilleuse Histoire du Temps ». Le réalisateur Anglais a choisi l’excellent Eddie Redmayne, récompensé de l’Oscar du meilleur acteur en 2015, pour interpréter le mythique et regretté physicien et cosmologiste britannique. Il est accompagné de Felicity Jones dans le rôle de la dévouée épouse.

Ce film est une réussite. J’ai aimé découvrir les facettes, cachées ou non, d’Hawking. Un homme farfelu, mais immensément intelligent et doté d’un sens de l’humour touchant. Il est autant impliqué dans son rôle de mari et de père qu’en sa volonté de faire avancer la science.

Le jeu et la direction d’acteur sont incroyables.

Pendant ces deux heures, j’ai ri et j’ai été touché par une histoire résolument hors du temps. Le tout réalisé avec tendresse. La colorimétrie mise en place est plutôt chaude et agrémentée de mélodies assez douces.

Pour terminer, j’ai adoré le montage des dernières longues secondes du long-métrage. Fabuleux !

Celui-là, je le reverrai avec grand plaisir !


2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.