img_2116

Imperial Dreams

Réalisateur : Malik Vitthal

Acteurs : John Boyega (Bambi), Glenn Plummer (Oncle Shrimp), Keke Palmer (Samaara)

Nationalité : Etats-Unis

Sortie : 2017 (sur Netflix)

Durée : 1h27

Genre : Drame

Synopsis :

Un jeune père sorti de prison retrouve son fils auquel il va se consacrer et décide de devenir écrivain malgré la criminalité, la pauvreté et la dureté du système.

(Source : Allociné )

 

 

Mon avis en 150 mots (environ)

 

John Boyega en père de famille, harponné par une famille de gangster.

Ce que j’ai aimé dans ce film, c’est la musique ! Pas de morceaux bling-bling, uniquement des mélodies douces qui accompagnent le personnage principal dans sa quête d’échappatoire. Aussi la proximité forte entre « Bambi » et son fils…

Le jeune garçon est encore provisoirement orphelin de sa mère qui purge, elle encore, une peine en prison. Il est totalement dépendant de son père qui peine à sortir la tête de l’eau. L’homme se repentit à travers des écrits, son envie étant de raconter l’histoire de son ghetto et de la publier.

Peu de scènes sont douloureuses. L’impact émotionnel n’est pas forcément présent et nous laisse seulement spectateur des événements. Pas réellement d’implication. C’est réellement le seul reproche qu’on peut souligner ici.

Une fin qui n’en est pas vraiment une, car elle présente une ultime péripétie sans réel impact sur l’état psychologique de notre héros. Un film agréable à voir, mais qui manque de punch !


2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.