f143b940-ea80-4500-9971-189cdcb34aec

« Le secret de Brokeback Mountain » de Ang Lee avec Jake Gyllenhaal, Heath Ledger, Anne Hathaway et Michelle Williams (2h14).

 

Film dramatique de 2005, mettant en scène la relation chaotique entre deux cow-boys gay. « Le secret de Brokeback Mountain » n’est pas seulement qu’un film traitant de l’homosexualité. Loin de là même, car la relation entre les deux personnages principaux est entremêlée par un contexte incontestablement difficile et hostile.

 

Synopsis :

L’histoire commence en 1963. Ennis Del Mar et Jack Twist, deux cow-boys élevés à la dure, se rencontrent lors d’un job temporaire où ils sont chargés de garder un troupeau de moutons dans la montagne de « Brokeback Mountain« . C’est à cette période précise que commence leur idylle. Stoppée brusquement par un retour à la vie civile, chacun repart de son côté avec un profond sentiment de honte.

Séparés, ils fondent chacun une famille. L’un travaille dans un Ranch et se retrouve père de deux magnifiques filles. L’autre stoppe son activité de rodéo pour prendre la relève de l’Empire de son beau-père et élever son petit garçon.

Après quatre années à ressasser les souvenirs de cette courte aventure, Jack décide de reprendre contact avec Ennis. Toujours attirés l’un par l’autre, les deux hommes prétextent à plusieurs reprises des week-ends entre amis afin de vivre, hors des regards, leur amour dans ce lieu si cher : Brokeback Mountain.

Jusqu’au jour où leur lourd secret sera brisé…

brokeback-mountain-1

Ce film est très bon.

Pour plusieurs raisons : la musique, le casting et l’histoire.

Une fois n’est pas coutume, commençons par la musique. Nous avons ici un thème bien précis. Globalement, sur toute la durée du film, la mélodie se fera douce, mais également assez déprimante et triste. Celle-ci est touchante sans pour autant prendre aux tripes. Je suis du parti pris qu’un grand film doit avoir une grande bande originale. C’est le cas dans ce long-métrage.

Bon, avouez que le casting est magnifique. Du 5 étoiles, de futurs grands talents lors de la sortie du long métrage (en 2005). Jake Gyllenhaal, qui incarne Jack Twist, ne cesse d’étonner. Il est capable de tout jouer cet acteur, c’est dingue. Il est vraiment excellent.

Mais que dire de Heath Ledger (RIP), qui donne ses traits à Ennis. É-pous-tou-flant. Le jour et la nuit avec son tout dernier rôle au cinéma qui fut celui du Joker dans The Dark Knight (Et oui, quand il faut citer Batman). Il joue à la perfection un cow-boy peu bavard, qui n’assume pas la part des sentiments qui le submerge.

Les deux femmes qui les accompagnent ne sont d’autres qu’Anne Hathaway et Michelle Williams. Deux grandes actrices qui, elles, jouent ce qu’elles font de mieux. La première est une femme sûre d’elle, entreprenante, un peu hautaine, riche… Et la seconde incarne l’épouse trompée, mais dévouée, trahie, parfois même cruelle.

Ce casting est tout bonnement génial .

brokeback-mountain-2

L’histoire est poignante, la finalité surtout.

Dans la première partie du film, on apprend à connaître l’origine de leur histoire. Les caractères et la complicité qui s’installe entre les personnages.

Tous deux n’ont jusque-là pas eu une vie facile. Ennis est beaucoup plus réservé que son homologue. Il est déjà en couple avec Alma (Michelle Williams) et a pour projet de se marier quelques mois plus tard. Il fut élevé par sa soeur et son frère après que ses parents soient tragiquement décédés.

Jack, de son côté, est dirigé par un père autoritaire qui l’initie à l’art du rodéo. Il souhaite clairement prendre son indépendance et quitter ce monde qui ne lui correspond pas.

C’est de lui que les premiers signes de l’idylle prennent forme.

Confrontés à des conditions dantesques (ils doivent surveiller le troupeau en pleine montagne, y dormir malgré des nuits glaciales), ils se rapprochent et passent à l’acte assez rapidement après avoir compris l’attirance de l’un envers l’autre. On sent que les deux hommes ne sont pas à l’aise avec cette situation.

Cette phrase restera l’une des plus marquantes du film : Ennis disant à Jack « Je ne suis pas une tapette » tandis que son homologue lui rétorque « Moi non plus« .

Cette scène est géniale, car le réalisateur arrive à nous faire ressentir une situation malaisante incluant les deux protagonistes tout en nous faisant assimiler leur compatibilité évidente. Les acteurs sont magnifiques, car énormément de choses passent par leur gestuelle, regards, ton de voix…

La seconde partie mettra en scène leur vie de père de famille. Du côté d’Ennis, tout paraît naturel, il fonde un foyer et semble heureuxPour Jack, la situation paraît plus compliquée.Triste et vide comme une coquille creuse. Il rencontrera tout de même Lureen avec qui il créera son cocon familial.

C’est seulement après 4 ans qu’il reprendra contact avec Ennis et qu’ils se fréquenteront de nouveau.

brokeback-mountain-3

Il faut savoir que dans les années 60/70, les homosexuels n’étaient pas vraiment bien vus aux États-Unis, surtout dans les ranchs. Et le film nous le fait bien comprendre. Ennis a pu voir de ses propres yeux ce qui pouvait advenir à ceux qui étaient découverts. C’est pour cela qu’il refuse d’en entendre et d’en parler en dehors de ses escapades montagneuses.

Et, sans spoiler, la scène entre Ennis et Alma dans la cuisine après un dîner est magique. Tout comme celle de Jack recadrant sans prendre de pincette son envahissant beau-père, là encore pendant un diner de famille, imposant son rôle de père aux yeux de tous.

La relation entre les deux personnages principaux devient de plus en plus complexe, l’un devant assumer son rôle de père de famille et cacher ses sentiments pendant que l’autre souhaite faire en sorte qu’ils vivent ensemble. L’événement marquant, précipitant la fin, restera ambigu.

Mais ce qu’il faut retenir, ce sont les regrets qui berceront l’un des personnages jusqu’à la fin de ses jours.

brokeback-mountain-4

Sans en dire trop, ce film est bon. J’ai été attiré par son casting. Je ne suis pas déçu. Il y a des choses qui auraient pu être mieux réalisées. Ce film doit avoir un paquet de défauts, mais, quand tu as des acteurs qui jouent aussi bien, le reste n’a plus autant d’importance.

 

Je le conseille vivement. Et n’ayez pas d’a priori !


2 commentaires »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.