00d2b2c7-5e67-48f4-b54a-2c15f9e57321

« Zoe » est-il le premier succès cinématographique de Netflix?

 

En tout cas, il possède de très bons arguments pour franchement y prétendre. Tout d’abord, un bon casting accompagné d’un thème attractif qui fait fantasmer l’humanité ainsi que, et surtout, les réalisateurs de longs et courts-métrages.

 

 

On attendait Ewan McGregor reprendre son rôle d’Obi Wan Kenobi pour la saga Star Wars chez Disney. En attendant, il se contente brillamment d’incarner Cole, un quadragénaire qui travaille dans un laboratoire scientifique afin d’améliorer les relations entre les êtres humains.

Attention : Ce que vous allez lire dans le paragraphe suivant est une révélation qui est annoncée assez rapidement dans le film (après 25/30 minutes). C’est également le cas dans la bande-annonce. Rassurez-vous, l’intérêt du long-métrage n’en est en rien gâché!

De son côté, Léa Seydoux prête ses traits à Zoé, une assistante pas comme les autres. Si elle est transposée dans le monde réel à travers un quotidien on ne peut plus normal, on réalise très vite que la jeune femme est en réalité une « Synthétique » (C’est comme cela que sont nommés les androïdes).

Le rôle de ceux-ci est d’aider les humains à se sentir épaulés par un être qui ne les jugera pas et qui saura les rendre heureux à travers les tâches et les relations qu’il lui offrira.

Inconsciente de son état, Zoé tombe sous le charme de Cole et apprend par hasard qu’elle n’a aucune compatibilité avec lui à travers un logiciel de rencontre amoureuse. C’est à ce moment précis que sa vie prend un virage inattendu.

 

zoe2

 

Un autre synthétique est Ash, joué par Theo James. Il a également été créé par le personnage de McGregor pour montrer aux humains que les androïdes peuvent désormais être plus vrai que nature. Il est capable de se fondre dans la masse sans trahir sa véritable origine. Lui aussi commence à ressentir des émotions qui seront portées vers sa congénère. De l’amour, mais également de la douleur et de la jalousie à cause de Cole. Pourra-t-il rester fidèle à sa ligne de conduite?

Tandis que ce dernier se rapproche fébrilement de Zoé, celle-ci commence à ressentir une multiplication et une amplification de ses sentiments pour son créateur. Leur relation devient alors fusionnelle jusqu’au jour où un événement tragique va bouleverser leur destin.

Pour terminer les présentations, un petit rôle pour Christina Aguilera qui joue une Androïde utilisée à des fins sexuelles (Detroit Become Human?)… Pour l’anecdote !

 

Zoe1

 

À l’image du film « Her » et de la relation entre Joaquim Phœnix et Scarlett Johansson, les deux acteurs principaux de « Zoe » incarnent une romance impossible. Comment une intelligence artificielle peut-elle transposer des émotions. Sont-elles simulés ou simplement réelles ? Si la jeune synthétique ne peut pas pleurer, elle éprouvera de la joie, de la tristesse, de la haine, du désespoir…

De son côté, Cole aura du mal à assumer sa relation. Sans cesse il remettra en question ses sentiments. Peut-il réellement tomber dans les bras d’une machine? Peut-il être heureux ?

En parallèle, le réalisateur nous introduit une pilule capable de simuler un coup de foudre entre deux êtres humains pendant un court laps de temps (en général, 5-6 heures). Anecdotique au début du long-métrage, celle-ci prend une place imposante par la suite ! L’humain n’est-il plus capable de séduire ?

 

Avis :

Ce film est très intelligent, il trompe le spectateur et n’hésite pas à prendre à contrepied les issues préprogrammées par les nombreux films et séries jusqu’alors réalisés sur cette thématique S.F. depuis de nombreuses années. Les acteurs sont excellents même si je mets un bémol sur la version française. Les musiques se veulent mélancoliques et manquent certainement d’un peu d’âme (« Her »). Malgré tout, la photographie et la réalisation sont de bonne facture (Ça frôle parfois la correctionnelle via des séquences à la limite du nanardesque).

J’ai récemment vu « Tau », « Annihilation » et « Calibre », trois films intéressants (Même si le premier est assez dur à démarrer), je pense clairement que “Zoé” est au-dessus du lot. Pas forcément pour son casting (Léa Seydoux est bluffante), ni pour son histoire. Surtout pour ce qu’il dégage et les messages qu’il fait passer.

 

zoe3

 

Celui-ci, je vous le conseille vivement. Il aurait eu aisément sa place au cinéma ! En France, Netflix a flairé la bonne affaire… Dommage pour Amazon Prime qui est détenteur des droits pour les USA.


4 commentaires »

  1. Ce film a tout pour me plaire. Zoé sur netflix, je note car j’étais passé à côté de cette sortie netflix. Merci pour ta critique car tu me donnes l’envie de m’y plonger. Léa Seydoux, j’aime bien 🙂 excellente soirée à toi 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.