79c54fa8-3874-4ec8-b585-2e37e56da868

The Rain est une série télévisée Danoise diffusée par Netflix depuis le 4 Mai 2018Elle est actuellement composée d’une saison de 8 épisodes (entre 35 et 48 minutes). L’action se déroule au Danemark dans un monde post-apocalyptique.

 

Je suis toujours curieux de voir comment les pays de notre vieux continent s’en sortent lorsqu’ils prennent le risque de mondialiser l’une de leur œuvre. Il n’y aura pas de comparaisons avec nos propres séries Française puisque je ne les regarde pas. Non pas que je les boude, plutôt par un cruel manque de temps.

Synopsis :

L’eau de pluie est porteuse d’un virus mortel. Alors que Simone vogue à ses occupations d’étudiante, son père l’emmène subitement, en compagnie du reste de sa famille, en lieu sûr. Très vite laissés à eux-mêmes dans un Bunker, les deux enfants attendent de nombreuses années le retour de leur paternel, jusqu’au jour où le manque de nourriture et d’oxygène se fait sentir.

 

 

Épisode 1 – Restez à l’abri

 

Avis : Intéressant

 

The Rain est une série sombre, dans tous les sens du terme. Dès le début de ce premier épisode, alors que le danger n’est pas encore présent, les couleurs sont déjà ternes. Simone, alors étudiante, doit rejoindre un groupe de classe afin de passer un examen collectif. On nous tease alors une future histoire d’amour entre notre protagoniste principale et l’un de ses camarades.

Très rapidement, la scène paisible est coupée nette par l’interruption du père de Simone qui l’emmène dans sa voiture afin de quitter la région. Il semble stressé, à la limite de la violence. En compagnie de son épouse et de son jeune fils cadet, Rasmus, ils rejoignent un bunker au fin fond d’une forêt Danoise après avoir malencontreusement provoqué un accident de la route. Un mouvement de panique se crée suite à la diffusion d’un message de danger à travers les médias. À ce moment-là, le contexte est posé. La pluie vient de décimer une ville complète et se dirige à l’endroit précis où se situent les personnages.

Les effets spéciaux ne sont pas de très belle facture, par contre, le fait de voir une goutte de pluie tomber au cœur des arbres est magnifique.

Dans l’abri, la famille se sépare. Le père semble avoir des connaissances sur le virus et quitte rapidement le nid, demandant à sa fille de veiller sur son frère de 11 ans. Il serait l’élément clé qui permettra de vaincre le danger.

Les jeux d’acteurs sont très bons et la réalisation transmet à merveille leurs émotions à l’écran, idem pour les enjeux. En général, elle privilégiera une caméra épaule dans ce genre de séquences.

Se retrouvant vite seuls suite à un événement tragique concernant leur mère, les deux enfants vont devoir lutter contre leur peur et survivre dans un lieu cloisonné jusqu’au retour de leur paternel. Ils vont chercher de quoi communiquer, manger, boire… On verra leur évolution physique et les vivres s’amenuiser sous forme de scènes rapides jusqu’à se stopper six années plus tard. Rasmus a grandi et assume son rôle de jeune adulte tandis que sa sœur continue de l’infantiliser.

Et ce qui devait arriver arriva, ils doivent quitter le bunker. Alors que leur décision est prise, un dernier rebondissement les amènera à changer leur plan.

Au milieu de tout cela, nous aurons régulièrement des flashbacks sur le jeune garçon, alors mourant et soigné à domicile par ses parents. Ces scènes s’effectuent en général du point de vue de Simone. La mère des deux enfants ordonne à son mari d’utiliser un mystérieux traitement, non approuvé par les autorités, sur Rasmus.

 

tr1

 

Un épisode qui met en place le contexte et qui introduit les personnages. On connaît le danger (Un virus dans l’eau de pluie), on sait que le père travaille comme scientifique pour une société qui pourrait être à l’origine du virus, que le fils (Rasmus) serait la solution…

Un peu long, mais à surveiller de près, surtout que le second épisode devrait être bien différent.

 


4 commentaires »

  1. Bonjour !

    Comme Frédéric j’ai dévoré cette série en une seule et même soirée ! Elle est particulièrement additive, c’est vraiment une très bonne surprise !

    Belle journée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.